Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 20:36

Quelques générations plus tard, Abraham rechercha à obtenir la Prêtrise : « Je recherchais les bénédictions des pères et le droit auquel je devais être ordonné pour administrer celles-ci ; ayant moi-même été disciple de la justice, posséder une plus grande connaissance, être le père de nombreuses nations, un prince de la paix (grades maçonniques Adamique) et désirant recevoir des instructions et garder les commandements de Dieu, je devins héritier légitime, Grand Prêtre, détenant le droit qui appartenait aux pères. Il me fut conféré venant des pères depuis le commencement des temps, oui depuis le commencement, ou avant la fondation de la terre jusqu’à présent, le droit du premier-né, ou du premier homme, qui est : Adam, ou premier père, par l’intermédiaire des pères jusqu’à moi. Je recherchais ma désignation à la Prêtrise, selon le décret lancé par Dieu aux pères concernant la postérité ». (Livre d’Abraham, Perle de grand prix, Chap. 1 versets 1 à 4).

« Les annales des pères, des patriarches, concernant le droit à la Prêtrise, le Seigneur, mon Dieu, les conserva entre mes mains ; c’est pourquoi j’ai gardé jusqu’à ce jour la connaissance du commencement de la création et aussi des planètes et des étoiles, telles qu’elles furent révélées aux pères » (Livre d’Abraham, Perle de grand prix, Chap. 1 versets 31).

Au cous de son initiation, qu’il reçut en même temps que Lot, Abraham reçut la révélation du Nom de Dieu et de son sens ineffable : « Mais moi, Abraham, et Lot, le fils de mon frère, nous priâmes le Seigneur, et le Seigneur m’apparut et me dit : (…) Car je suis le Seigneur, ton Dieu, je demeure au ciel, la terre est mon marchepied ; j’étends la main au-dessus de la mer, et elle obéit à ma voix du vent ; et du feu j’ai fait mon char ; je dis aux montagnes : partez d’ici, et voici, elles sont enlevées par un tourbillon, en un instant, soudainement. Mon nom est Jéhovah, et je connais la fin dès le commencement ; c’est pourquoi, ma main sera sur toi…Je bénirai ta postérité par ton nom, car tous ceux qui recevront cet Evangile seront appelés de ton nom, seront considérés comme ta postérité et se lèveront et te béniront, toi, leur père. Lorsque le Seigneur se fut retiré après m’avoir parlé, et qu’il eut retiré sa face de devant moi, je dis en mon cœur : Ton serviteur t’a cherché avec ferveur ; maintenant je t’ai trouvé. L’éternité était donc notre abri, notre roc et notre salut, tandis que nous voyagions de Charan ». (Livre d’Abraham, Perle de grand prix, Chap. 1 versets 7, 8, 10,12 et 16)

Abraham reçut l’enseignement de l’étude spirituelle des astres et des planètes : « Et moi, Abraham, j’avais l’Urim et Thummim que le Seigneur, mon Dieu, m’avait donnés à Ur en Chaldée. Je vis les étoiles, je vis qu’elles étaient très grandes, et que l’une d’elles était tout près du trône de Dieu ; et il y en avait beaucoup de grandes qui en étaient proches.

Et le Seigneur me dit : Ce sont celles qui gouvernent, et le nom de la grande est Kolob ; parce qu’elle est près de moi, car je suis le Seigneur, ton Dieu : j’ai placé celle-là pour gouverner toutes celles qui appartiennent au même ordre que celle sur laquelle tu te tiens.

Et le Seigneur me dit, par l’Urim et le Thummim, que Kolob était à la manière du Seigneur, selon ses temps et ses saisons dans ses révolutions ; qu’une révolution était un jour pour le Seigneur, selon sa manière de compter, alors qu’elle était de mille ans selon le temps désigné pour l’astre sur lequel tu te tiens. C’est là le calcul du temps du Seigneur, selon le calcul de Kolob.

Et le Seigneur me dit : La planète qui est le plus petit luminaire, plus petite que celle qui domine sur le jour, c’est-à-dire celle qui domine sur la nuit est supérieure ou plus grande que celle sur laquelle tu te tiens, au point de vue calcul, car elle se meut dans un ordre plus lent ; cela est dans l’ordre, parce qu’elle se trouve au-dessus de la terre sur laquelle tu te tiens, c’est pourquoi le calcul de son temps n’est pas aussi élevé quant à son nombre de jours, de mois et d’années.

Et le Seigneur me dit : « Or, Abraham, ces deux faits existent ; voici, tes yeux les voient ; il t’est donné de connaître les temps qui servent à calculer, et le temps fixé de la terre sur laquelle tu te tiens, le temps fixé du grand luminaire qui est placé pour présider au jour, et le temps fixé du plus petit luminaire qui est placé pour présider à la nuit. Or donc, le temps fixé du plus petit luminaire est un temps plus long, quant à son calcul, que le calcul du temps de la terre sur laquelle tu te tiens.

Et là, où ces deux faits existent, il y aura un autre fait au-dessus d’eux, c’est-à-dire qu’il y aura une autre planète dont le calcul du temps sera plus long encore ; et ainsi, il y aura toujours une planète dont le calcul du temps sera supérieur à l’autre, jusqu’à ce que tu t’approches de Kolob, Kolob qui est selon le calcul du temps du Seigneur ; Kolob, qui est placée près du trône de Dieu pour gouverner toutes ces planètes qui appartiennent au même ordre que celle sur laquelle tu te tiens. Et il t’est donné de connaître le temps fixé de toutes les étoiles qui sont placées pour éclairer, jusqu’à ce que tu t’approches du trône de Dieu ».

C’est ainsi que moi, Abraham, je parlai avec le Seigneur, face à face, comme un homme parle à un autre ; et il me parla des œuvres que ses mains avaient faites ». (Livre d’Abraham, Perle de grand prix, Chap. 3 versets 1 à 11).

Le Seigneur apporta également des enseignements à Abraham concernant l’Homme et l’ordre qu’il revêt dans l’univers : « De même aussi, s’il y a deux esprits, et que l’un soit plus intelligent que l’autre, cependant ces deux esprits malgré que l’un soit plus intelligent que l’autre, n’ont pas de commencement ; ils ont existé avant, ils n’auront pas de fin, ils existeront après, car ils sont Olam, ou éternels…Ma sagesse les surpasse tous, car je règne dans les cieux en haut, et sur la terre en bas, en toute sagesse et en toute prudence, sur toutes les intelligences que tes yeux ont vues depuis le commencement ; je descendis au commencement, au milieu de toutes les intelligences que tu as vues. (Livre d’Abraham, Perle de grand prix, Chap. 3 versets 18 et 21).

« Chaque étoile a un être qui lui est préposé, qui est au-dessus d’elle et qui la représente selon son juste rang en accomplissant son service devant le Saint, béni soit-il. Toutes les étoiles du firmament agissent en gardiennes du monde et chaque objet au monde a une étoile qui lui est assignée et qui veille sur lui. Ce n’est pas sans raison que toutes les étoiles luisent et servent. Lorsque leur mission est accomplie, ces étoiles quittent ce monde et montent à la place qui leur est désignée en haut. Elles influencent aussi la formation des pierres précieuses et de l’or, naissant de la traîne lumineuse qui suit ces étoiles à travers le firmament.

Le Saint béni soit-il, a ordonné toutes choses pour que le monde soit parfait et empli de splendeurs. Les étoiles doivent « illuminer la terre » pour rayonner sur toutes les choses qui sont indispensables à la perfection du monde. (Le Zohar, Le livre de la splendeur, Les étoiles).

Abraham paya la dîme de tout à Melchisédech qui l’intronisa dans le Saint Ordre, il devint Grand-Prêtre ou Grand-Maître à partir de là : Melchisédech, Prince de Jérusalem et Roi de Salem (Grades Maçonniques Adamiques), était assis dans sa tente royale dans la vallée de Shavé, qui est connue comme la vallée du roi.

Alors qu’Abraham s’approchait de son tabernacle, Melchisédech se tenait à l’entrée, il tira son épée, fit mine d’asséner un coup de haut en bas vers Abraham, qui para le coup et s’agenouilla devant lui. Melchisédech demanda qui était l’étranger et en réponse, il lui fut répondu que la personne devant lui était son ami et son frère Abraham, qui dit : « Je te donne la dîme de tout. »

Alors, Melchisédech lui donna du pain de la pointe de son épée en disant : « Regarde comme il est bon et plaisant pour les frères de demeurer ensemble unis. Partage avec nous ce pain, que tu reçois à la pointe de mon épée, pour que tu te souvienne que tu dois toujours être prêt à partager ta dernière miche avec un compagnon Grand-Prêtre oint, et que tu devras toujours, si son besoin le réclame, fut-il un ennemi, le nourrir à la pointe de l’épée. ».

Tenant son épée en travers de sa poitrine, Melchisédech offrit alors à Abraham son gobelet du plat de sa lame en disant : « Prends, que le Seigneur te bénisse, qu’il vous bénisse tous, serviteurs du Seigneur, qui, la nuit, vous trouvez dans la maison du Seigneur. Levez vos mains dans le sanctuaire et bénissez le Seigneur. Le Seigneur, qui a créé le ciel et la terre, te bénit depuis Sion.

Bois avec nous ce vin, que tu reçois sur l’épée, pour que tu te rappelles que tu dois toujours partager les luxes comme les nécessités de la vie avec un compagnon Grand-Prêtre oint. S’il a faim, nourris-le ; s’il a soif, donne-lui à boire ; s’il est nu, vêts-le ; s’il est malade ou affligé, rends-lui visite et soigne-le ; compatis à sa douleur et réjouis-toi avec lui dans ses joies. Agis ainsi avec lui et ne l’abandonne jamais. »

Melchisédech ordonna à ses compagnons de former ensemble les côtés d’un triangle équilatéral. Il plaça Abraham au centre du triangle et se plaça lui-même au sommet, à l’orient. Ils s’agenouillèrent tous tandis qu’il se mettait à prier : « Que le Grand-Prêtre Suprême du Ciel et de la Terre accorde sa bénédiction à notre compagnon, pour qu’il puisse enseigner les lois et les commandements du Seigneur et exécuter les devoirs de son office avec ferveur, fidélité et zèle ».

Et il bénit Abraham en disant : « Le Seigneur te bénit et te garde. Le Seigneur tourne son visage vers toi pour qu’il rayonne sur toi et t’inonde de sa grâce. Le Seigneur lève son regard vers toi et te donne la paix ».

Et Melchisédech parla à Abraham qui demeurait à genoux au centre du triangle équilatéral en disant : « Je vais maintenant t’expliquer les secrets de cet Ordre Saint. L’onction d’huile est la principale cérémonie divine pour être intronisé dans chacun des trois offices de la communauté juive : Prophète, Prêtre et Roi. Elle est reçue comme symbole de sanctification et de consécration au service du Dieu Très Haut.

Quand moi, Melchisédech, roi de Salem, j’ai fait d’Abraham un Grand-Prêtre, je l’ai d’abord oint trois fois d’huile, puis trois fois de vin. Ces deux onctions sont une allusion au triangle, symbole de la divinité. Ainsi nous est-il rappelé que le vrai frère doit aussi se consacrer au service du Dieu Très Haut. »

Comme l’intangible clergé de Melchisédech est supérieur à celui d’Aaron, qui s’est éteint, nous aspirons, après l’achèvement de cette existence terrestre, à entrer dans ce Tabernacle, « qui ne fut pas créé par des mains et éternel dans les cieux ».

Souvenez-vous que les responsabilités de cet Ordre Saint ne reposent pas seulement sur les épaules des officiers, mais également sur tous les membres de l’Ordre. Parce que tu accordes de la valeur à ton honneur en tant qu’homme et frère ; parce que tu attaches du prix à la pureté et à la permanence de l’Ordre ; parce que tu crains de déplaire au Tout Puissant, dont tu as solennellement invoqué le Nom ; alors ne trahis aucun des serments que tu as prêtés et exécute fidèlement tous les devoirs auxquels tu t’es désormais lié.

Laisse le Lion de la Tribu de Juda être le symbole de ta force et de ta hardiesse au service de la vérité et de la justice.

Sois aussi patient que le Bœuf à l’égard des faiblesses et des erreurs de tes frères, et aussi vif que l’Aigle pour exécuter une bonne œuvre.

Donne à tes compagnons de l’Art royal l’exemple lumineux d’un homme droit et parfait et, particulièrement, d’un compagnon Grand-Prêtre oint.

Que la sainteté du Seigneur imprègne toutes tes pensées, tes paroles et tes actions. Finalement, au terme de cette vie douloureuse, puisse le Très Haut, qui siège entre les chérubins, t’admettre dans son sanctuaire glorieux et éternel pour que tu puisses là l’adorer à jamais. (Testament Maçonnique Chap. 5, v. 13 à 26)

Source : http://www.descendancedejesusetmariemadeleine.com

Partager cet article

Repost 0
Published by X - dans Gnose
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Loge de Recherche Laurence Dermott
  • Loge de Recherche Laurence Dermott
  • Contact

Blason de la RL Laurence Dermott

Loge-Dermott.gif

        729 ARTICLES

                    603    ABONNES 

Recherche

St Patrick blessing

God save the Ireland

           

Michaël Collins