Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 16:42

«Les autorités créèrent leur ouvre par  une action conjointe d’elles mêmes et de toutes leurs puissances. Les autorités modelèrent un modelage d’après elles-mêmes et chaque puissance créa une âme à partir de sa puissance propre, l’âme. Elle créa cette âme d’après l’image qu’elle avait vue, à l’imitation de celui qui  existe depuis le commencement, l’Homme parfait. Les puissances dirent : “Nommons-le Adam afin que le nom de celui-ci ainsi que sa puissance deviennent pour nous lumière”.

 

« Et les puissances commencèrent à partir de l’intérieur. La première puissance, Divinité, est une âme d’os ; la deuxième, Souveraineté, une âme de nerf ; la troisième, Jalousie, une âme de chair ; la quatrième, Pronoia, une âme de moelle ainsi que la constitution totale du corps ; la cinquième, Royauté, une âme de sang ; la sixième, Compréhension, une âme de peau ; la septième, Sophia, une âme de cheveux. Et ces puissances mirent en ordre le corps entier.

 

« Alors leurs anges les assistèrent et créèrent à partir de ce qui avait été précédemment préparé par les autorités comme support  de l’âme, l’ordre d’ajointement des membres. Et le corps entier fut créé, étant assemblé par la foule des anges dont j’ai parlé précédemment.

 

« Et ce corps demeura inactif un long moment car les sept autorités ne purent le mettre debout pas plus que les trois cent soixante anges qui avaient procédé à l’ajointement.

 

« Alors la Mère voulut reprendre la puissance qu’elle avait donnée à l’Archonte par impétuosité et sans méchanceté. Elle adressa une supplique au Père dont la miséricorde est abondante, ainsi qu’aux quatre lumières. Et il envoya, par décision sainte, l’Autogène et les quatre lumières sous l’aspect d’anges du Premier Archonte.

 

« Ils le conseillèrent dans le but d’extirper de lui la puissance de la Mère. Ils lui dirent : “ Souffle dans son visage l’Esprit qui est en toi et l’ouvre se mettra debout !” Et le premier Archonte souffla dans cette oeuvre un Esprit qui n’est autre que la Puissance de la Mère, le faisant passer de lui dans le corps. Et celui-ci se mut  aussitôt.

 

« Alors le reste des autorités fut jaloux de Yaldabaôth, car c’était d’elles toutes que l’homme était issu, et elles donnèrent à celui-ci  les puissances issues d’elles et il devint ainsi possesseur des âmes des sept autorités et de leurs puissances. Sa pensée devint alors supérieure à celle de ceux qui l’avaient créé et à celle du Premier Archonte.

 

« Mais Yaldabaôth et ses autorités comprirent que l’homme s’était dépouillé du mal en devenant plus sage qu’eux et qu’il avait accédé  à la lumière. Il le prirent alors et l’entraînèrent vers les régions les plus basses de toute la matière.

 

« Le bienheureux Père, bienfaiteur miséricordieux, manifesta sa compassion envers cette puissance de la Mère qui avait été soustraite à l’Archonte, afin qu’elle exerce sa domination sur le corps. Il envoya son Esprit  bienfaisant et miséricordieux, Épinoia de la lumière, comme aide pour le premier à être descendu, celui qu’ils avaient appelé Adam. C’est elle qu’Adam a nommée « Vie ».

 

« C’est elle qui travaille à la création entière, peinant avec elle, l’érigeant pour en faire son propre temple parfait, et lui ouvrant les yeux au sujet de la descente de sa déficience en lui enseignant sa remontée.

 

« Et Épinoia de la lumière se trouva donc cachée en lui de sorte que  les archontes ne perçoivent pas sa présence, mais que notre consoeur Sophia qui est semblable à nous corrige ses déficiences grâce à Épinoia de la lumière.

 

« L’homme devint lumineux à cause de l’ombre de lumière qui est en lui. Et il devint supérieur à ses créateurs. Et toutes les autorités archontiques firent un signe d’assentiment  voyant que l’homme les surpassait.

 

«Les autorités tinrent conseil avec tout le corps angélique des archontes et le reste de leurs pouvoirs. Alors le souffle et la terre furent mélangés à l’eau et à la flamme ; ils les assemblèrent au moyen des quatre vents au souffle brûlant, les unissant ensemble. Provoquant une grande confusion ils introduisirent l’homme dans l’ombre de la mort. Ils firent donc un autre modelage, une nouvelle fois, mais à partir de terre, d’eau, de feu et de souffle, c’est-à-dire à partir de matière, de ténèbres, de désir et d’Esprit contrefait.

 

« Le voilà le lien ! Le voilà le tombeau du modelage du corps dont les voleurs ont revêtu l’homme comme d’un lien matériel, le lien de l’oubli ! Et c’est ainsi que l’homme est devenu mortel. La voilà la descente primordiale et la séparation primordiale ! Mais l’Ennoia de la lumière préexistante est en lui, éveillant sa pensée !

 

« Le Premier Archonte prit l’homme et le plaça dans ce paradis, dont il disait qu’il est délices pour lui, mais c’est afin de le tromper, car leur nourriture est amère, et leur  beauté perverse. Leur nourriture est tromperie et leur arbre, impiété. Leur fruit est un poison qui n’apporte pas la guérison et leur promesse est mort pour lui.

 

« C’est en prétendant qu’il était l’arbre de la vie qu’ils ont planté leur arbre ; mais je vous enseignerai que le mystère de leur vie c’est l’Esprit contrefait fait par eux afin de détourner l’homme de sorte qu’il ne conçoive pas par la pensée sa plénitude.

 

« Cet arbre est ainsi fait : sa racine est amère, ses branches sont ombres de mort, son feuillage est haine et tromperie, son huile est onction de perversité et son fruit désir de  la mort. Sa semence ne s’abreuve que d’obscurité. Ceux qui goûtent à cet (arbre), leur lieu de séjour est l’Hadès.

 

« Quant à l’arbre qu’ils disent être  “pour connaître le bien et le mal”, c’est Épinoia de la lumière, celle à propos de qui ils ont fait commandement de ne pas goûter, c’est-à-dire de  ne pas lui obéir. En effet ce commandement a été édicté contre l’homme afin qu’il ne regarde pas en haut, vers sa plénitude, et qu’il ne pense pas qu’il est nu de sa plénitude. Mais c’est Moi qui l’ai redressé  pour qu’il mange ! »

 

Je lui dis : « Seigneur ! N’est-ce donc pas le serpent qui a instruit l’homme ? » Il rit et dit : « Le serpent  leur a enseigné le désir de procréation, qui est souillure et corruption, pour que ce désir soit utile pour lui-(même).

 

« Et le Premier Archonte sut qu’Adam ne lui avait pas obéi parce qu’il était plus intelligent que lui. Aussi désira-t-il reprendre la puissance qui lui avait été retirée au profit d’Adam. Et il jeta un égarement sur Adam. »

 

Je lui dis : «Seigneur ! qu’est-ce que l’égarement ? » Alors il me dit : «Ne l’interprètes pas comme l’a dit Moïse : “il l’a fait dormir”, mais comprends qu’il voila les perceptions  d’Adam d’aperception et, en effet, il a parlé par la bouche du prophète en disant : “J’appesantirai les oreilles de leur cour pour qu’ils  ne pensent pas et ne voient pas”.

 

« Épinoia de la lumière se cacha alors en Adam et dans son désir de la posséder, l’Archonte voulut l’en faire sortir au moyen de la côte. Mais comme  Épinoia de la lumière est un être insaisissable, les ténèbres, bien qu’elles aient poursuivi sa lumière, ne purent la saisir.

 

«L’Archonte voulut alors amener la puissance hors d’Adam en faisant un nouveau modelage mais en forme de femme et mit celle-ci debout devant Adam. Cela ne se passa donc pas comme l’a dit Moïse : “il prit une côte”, mais il créa une femme et la plaça auprès de lui.

 

 « À cet instant Adam fut dégrisé de l’ivresse des ténèbres, car Épinoia de la lumière retira le voile qu’il avait sur le cour. Aussitôt qu’il connut sa co-essence qui lui ressemble, il dit : “Maintenant tu es un os de mes os et de la chair de ma chair !”

 

« C’est pourquoi l’homme quittera son Père et sa Mère, s’unira à sa femme et ils deviendront, eux deux, une chair unique, parce que le conjoint de la Mère sera envoyé pour que soient redressées les déficiences de celle-ci.

 

« C’est pourquoi Adam la nomma : “mère de tous les vivants”.

 

« Par décision de la Souveraineté d’en haut et par révélation, Épinoia enseigna à Adam la connaissance par l’intermédiaire de l’arbre, sous l’aspect d’un aigle. Elle lui apprit à manger la connaissance, afin qu’ils se souviennent  de leur plénitude, car s’était produite dans les deux la chutedans l’ignorance.

 

« Yaldabaôth comprit qu’ils s’écartaient de lui et il les maudit. Et il ajouta en plus à l’adresse de la femme que son mari la dominerait, sans connaître le mystère qui s’était produit par  décision sainte d’en haut. Mais eux eurent peur de le maudire en révélant son ignorance à ses anges. Et il les jeta hors 62 du paradis et les revêtit d’épaisses ténèbres.

 

« Yaldabaôth vit alors la vierge qui se tenait auprès d’Adam. Il fut rempli d’ignorance et voulant susciter d’elle une semence, il la souilla et engendra un premier fils, et semblablement un deuxième : Yaoué, face d’ours et Eloïm, face de chat. L’un est juste et l’autre est injuste. Eloïm est le juste et Yaoué  l’injuste. Le juste, il l’a établi sur le feu et le souffle ; l’injuste, il l’a établi sur l’eau et la terre. C’est eux que toutes les générations ont nommés Abel et Caïn.

 

« Jusqu’à aujourd’hui, l’union matrimoniale instituée par le Premier Archonte a duré. Il a semé en Adam un désir de procréation de sorte que, grâce à cette nature archontique, ils engendrent à la ressemblance de Yaoué et Eloïm, à l’instigation de leur Esprit contrefait.

 

« Quant aux deux archontes, Yaoué et Eloïm, il les a établis sur les éléments afin qu’ils gouvernent sur le tombeau.

 

« Ayant connu sa propre essence Adam engendra Seth sur  le modèle de la génération qui est en haut dans les éons.

 

« De la même façon fut envoyé à la Mère son propre Esprit, pour qu’il fasse se lever ceux qui sont de même nature que lui Seth  mais sont dans la figure de la plénitude, et qu’il les conduise hors de l’oubli et du mal du tombeau.

 

« Et ceux-ci demeurèrent un temps ainsi, pendant qu’elle ouvre en faveur de la semence afin que, lorsque l’Esprit Saint viendra des grands éons, il les établisse hors de leur déficience  en vue de la restauration de l’Éon pour que cet éon soit dans une plénitude sainte et qu’ils ne soient plus déficients. »

 

Je dis alors : « Seigneur ! Toutes les âmes  seront-elles sauvées dans la lumière pure ? » Il me dit : « Tu as accédé à l’Ennoia de grandes réalités qu’il est difficile de dévoiler à d’autres 65 qu’à ceux qui appartiennent à cette génération inébranlable.

 

« Ces âmes sur qui l’Esprit de vie descend et en qui il s’unit à la puissance, seront sauvées et deviendront parfaites et seront dignes de monter vers ces grandes lumières. Là, en effet, elles sont purifiées de tout mal et libérées des liens de la perversité puisqu’elles ne se sont appliquées à rien d’autre qu’à (promouvoir) ce rassemblement incorruptible, se souciant de ce rassemblement sans colère, ni jalousie, ni crainte, ni désir, ni rassasiement. Elles n’étaient affectées par aucune de ces passions, mais seulement par la condition charnelle pendant qu’elles s’en servent, guettant (le moment) où elles seront reçues  par les receveurs dans la dignité de la vie éternelle et de l’appel, endurant tout, supportant  tout pour mener à sa perfection le combat et hériter de la vie éternelle. »

 

Je lui dis : « Seigneur ! Qu’advient-il des âmes de ceux qui n’ont pas [fait] cela ? Où se rendront celles d’entre elles en qui l’Esprit de vie s’est associé à la puissance ? Seront-elles sauvées ou non ? » Il me dit : « Celles en qui cet Esprit entre, en tout état de cause seront sauvées (car) celles-là fuient le mal. La puissance 5 entre en effet dans tous les hommes, car sans elle ils ne pourraient tenir debout. C’est après que l’homme soit né que l’Esprit de vie est amené vers l’Esprit contrefait. Lorsque l’Esprit de vie vient, lui qui est vigoureux, il fortifie l’âme, c’est-à-dire la puissance, et l’Esprit contrefait ne l’égare plus vers la perversité. Mais au contraire celui  en qui l’Esprit contrefait descend est attiré par celui-ci et tombe dans l’erreur. »

 

Je dis alors : « Seigneur ! Les âmes de ceux-ci, lorsqu’elles sortiront de la chair, où iront-elles ? » Mais lui, rit et dit : Elles se rendent vers un lieu destiné à l’âme, c’est-à-dire à la puissance qui l’a emporté sur l’Esprit contrefait. Cette âme est vigoureuse. Elle fuit les ouvres perverses, et est sauvée par la visite incorruptible, puis elle accède au repos des éons. »

 

Je dis alors : « Seigneur ! Ceux qui n’ont rien connu du tout qu’advient-il de leurs âmes ? Où iront-elles ? » Il me dit : « L’Esprit contrefait a pesé sur celles-ci quand elles ont trébuché et, par ce moyen, il accable leur âme, l’oriente vers les ouvres perverses et l’entraîne dans 5 l’oubli. Ainsi, après qu’elles ont été dénudées du corps, elles sont livrées aux autorités qui relèvent de l’Archonte. Celles-ci les jettent à nouveau dans des liens et elles tournent avec ces autorités jusqu’à ce qu’elles soient délivrées du mal et de l’oubli, et acquièrent la connaissance. Ainsi elles atteignent la perfection et sont sauvées. »

 

Je dis alors : « Seigneur ! Comment l’âme peut-elle redevenir petite et retourner dans le sein de la Mère ou dans l’Homme ? » À ma question, il se réjouit et dit : «Tu es bienheureux en vue d’un accompagnement ! Cette âme est en effet remise à un autre qui appartient au lieu de l’Esprit de vie. Elle l’accompagne, lui obéit et est sauvée. Ainsi ces âmes ne retournent pas dans une chair à partir de ce moment. »

 

Je lui dis : « Seigneur ! ceux qui après avoir accédé à la connaissance  s’en sont détournés, qu’advient-il de leurs âmes et où sont-elles conduites ? » Il me dit : « Ils iront vers le lieu dans lequel les anges de la pauvreté conduisent ceux  pour qui la repentance n’est pas venue et ils y seront gardés en vue du jour où ils seront châtiés. Quiconque a blasphémé l’Esprit Saint sera  torturé dans un châtiment éternel. »

 

Je dis alors : « Seigneur ! D’où est venu l’Esprit contrefait ? » Il me dit : « Lorsque la Mère riche en miséricorde s’est associée à l’Esprit Saint miséricordieux qui a peiné avec nous, c’est-à-dire à l’Épinoia de la lumière unie à la semence, cet Esprit éveilla la pensée des hommes de la génération de cet Homme parfait, lumière éternelle. Le Premier Archonte comprit alors que ceux de la semence de Seth lui étaient devenus supérieurs par l’éminence de leur sagesse. Il voulut s’accaparer leur conseil, car, du fait de son ignorance, il ne savait pas  que les membres de ce conseil étaient plus sages que lui.

 

«Le Premier Archonte tint donc conseil ; il engendra la Fatalité et lia  au moyen de mesure, de temps et de moments, dieux des cieux, anges, démons et hommes, afin que tous soient pris dans le lien de cette Fatalité qui règne sur chaque chose ; dessein mauvais et pervers !

 

« Et le Premier Archonte se repentit à propos de ceux qui étaient venus à l’existence par son action. Il tint conseil  en vue de provoquer un déluge sur tout l’édifice humain. Alors la grandeur de Pronoia se souvint, elle qui s’identifie à Épinoia de la lumière  et elle révéla la chose à Noé qui l’annonça aux hommes. Mais ils ne le crurent pas.

 

« Cela ne se passa pas comme Moïse l’a dit : “Ils se cachèrent dans une arche”, mais ils se mirent à l’abri dans un lieu, pas seulement Noé mais aussi d’autres hommes de la génération inébranlable. 10 Ils allèrent vers un lieu et se mirent à l’abri au moyen d’un nuage de lumière.

 

« Et Noé connut la Souveraineté d’en haut lui et ceux qui sont avec lui dans  la lumière qui avait brillé pour eux parce que les ténèbres s’étaient répandues sur tout ce qui est sur terre.

 

« Puis l’Archonte tint conseil avec ses 74 anges et il envoya ses anges vers les filles des hommes afin qu’ils suscitent d’elles une semence pour 5 leur satisfaction. Mais ils n’y parvinrent pas la première fois.

 

« Et n’y étant pas parvenus, ils se réunirent (alors) tous en conseil afin de créer l’Esprit contrefait à l’imitation de l’Esprit qui était descendu. Alors leurs anges se transformèrent prenant l’apparence des époux de celles-ci afin de les remplir de cet Esprit issu d’eux, Esprit plein des ténèbres qui proviennent de la perversité. Ils leur apportèrent de l’or, de l’argent, des présents, ainsi que les métaux de bronze, de fer et toutes sortes de choses. Ils les entraînèrent vers des distractions afin qu’elles ne se souviennent plus de leur Pronoia inébranlable.

 

« Ils les prirent et ils engendrèrent des enfants  issus des ténèbres provoquées par leur Esprit contrefait. Et ils fermèrent les cours de ces (enfants) et ils devinrent durs de la dureté même de l’Esprit contrefait  jusqu’à maintenant. En conséquence de cela la Bienheureuse Mère-Père à l’abondante miséricorde, reçoit forme dans sa semence.

 

« Je suis d’abord monté vers  l’Éon parfait, mais je te dis ces choses maintenant pour que tu les mettes par écrit et les transmettes à ceux qui partagent le même Esprit que toi, en secret, car ce mystère  est celui de la génération inébranlable. Cette Mère est venue une autre fois avant moi, ce qu’elle a fait dans le monde c’est restaurer la déficience, mais moi je vous enseignerai ce qui adviendra !

 

« Et en effet je t’ai transmis ces choses pour que tu les écrives et qu’elles soient conservées en sécurité. »

 

Il me dit alors : « Maudit soit quiconque échangera ces paroles contre un présent ou contre de la nourriture ou contre de la boisson, ou contre un vêtement ou contre autre  chose du même genre. »

 

Le Seigneur confia ce mystère à (Jean et devint aussitôt invisible pour lui. Alors celui-ci vint vers ses condisciples et commença à leur dire les paroles) qui lui avaient été dites par le Sauveur.

 

Le Livre des secrets de Jean

 

Commentaire : à comparer avec le Sepher Yetsirah, le Livre de la Création de la Kabbale.

Source : http://gnose.free.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by (BG, 2 ; NH III, 1) - dans Gnose
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Loge de Recherche Laurence Dermott
  • Loge de Recherche Laurence Dermott
  • Contact

Blason de la RL Laurence Dermott

Loge-Dermott.gif

        727 ARTICLES

                       537 ABONNES 

Recherche

St Patrick blessing

 

 irish-flag-cd51f

May St. Patrick guard you wherever you go,

and guide you in whatever you do,

and may his loving protection

be a blessing to you always.

God save the Ireland

           

Michaël Collins

Danny Boy