Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 06:15

 

Voici la transcription de la traduction qu’a fait Virya des 72 noms du Sepher Raziel. Ces noms sont tirés des versets 19, 20 et 21 du chapitre 14 de l’Exode. Je ne peux que trop conseiller à ceux désireux d’approfondir ce domaine l’excellent ouvrage de Virya Les 72 puissances de la Kabbaleet, bien entendu, le Sepher Raziel lui-même.  

והו – Vehou – Montre, dans le Grand et glorieux Nom, par son union et par sa forme, 4 puissances administrant et englobant les richesses, ainsi que la couronne de Tiphereth, appelée וה, et pour cela béni soit-Il, car l’abondance descend dans le Sanctuaire de יהוה, et de là descend dans le monde entier.  

ילי – Yeli – Il fait allusion au Dieu suprême qui est au-delà de la miséricorde absolue, entièrement blanc, qui est la vigueur suprême et la vigueur se répand par la rosée de la bénédiction. Formant 4 puissance l’exprimant, et pour cela béni soit-Il. Car Il est l’origine de toute origine et sa connexion et sa forme le montrent.  

סיט – Seyat – Montre la grande miséricorde, pour les accomplis et les non accomplis, dispensant en eux l’équité et la charité, dans la terre de la vie. Réunissant 3 puissances qui le prouvent et formant 4 puissances, dont 2 sont imbriquées et 2 sont l’une à l’intérieur, c’est la Shekhinah à l’intérieur du Tabernacle, et une cinquième est issue d’elles. 7 dirige dans le lieu de vie éternellement, béni soit-Il pour cela. Il est la vie et l’existence pour l’éternité.  

עלם – Alam – Montre 2 existences en un lieu divin accompli. Dieu au-dessus de tous les jugements célestes, aptes à juger. Il forme 7 puissances attachées qui montrent l’ensemble de l’édifice, béni soit-Il pour cela. Il présente et délègue Son pouvoir aux juges afin qu’ils accomplissent le Jugement (Din) en Egypte par les 3 versets qui les contient tous dans le secret de leur connexion, fonde sur la couronne des Tsevaoth de Dieu de Tiphereth suprême au centre. Cela montre cette chose.  

מהש – Mehash- Montre le secret des 4 compartiments des Tefilins et relie à יהוה par la lumière suprême et cachée. Sa connexion montre la couronne de la splendeur {Tiphereth) des Tefilins, splendeur (Tiphereth) des Tefilins de Dieu, contenus dans le Tefilin Shin (de la tête). Et sa forme montre un édifice entier, reflété par les vêtements du Prêtre, béni soit-Il pour cela. Que l’éternité (Netsa’h) soit victorieuse en Dieu. Il forme les vainqueurs qui s’attachent à la justice des Pères et en eux.  

ללה – Lelah – Montre le char de la Merkavah de l’unité par le secret de deux élévations et de sa connexion à Tiphereth. Tiphereth, par sa grande miséricorde, relie à l’unité de sa forme, 6 puissances qui le montrent, béni soit-Il pour cela, qui a créé le monde par la Miséricorde et par 10 paroles afin d’exprimer le dernier ה et permettre de comprendre cela.  

אכא – Aka – Révèle dans le fondement de toutes les âmes et tous les cycles, que toutes les vies sont issues de Lui pour l’éternité, en adhérant à la Néshamah et a la Shemitah. Sa structure révèle trois Sephiroth et trois points : H’Olam, Shoureq et H’iriq. Il forme 7 puissances montrant qu’il s’intègre a eux, béni soit-Il pour cela, car il révèle le pardon, la sérénité et la vie. Par ces puissances tu comprendras la force des oeuvres de ces attributs et de tout le reste.

כהת – Kehath – Enseigne, que cela a été exprimé par celui qui créé l’oeuvre. Il forme 5 puissances se révélant toutes par le י, s’habillant dans un édifice, dont des descriptions viennent de la Torah, et par leurs agencements tu comprendras qu’il va se placer au-dessus de Shalom Tsedeq (Paix justice), par la Justice. Béni soit-Il pour cela, car c’est l’alliance de notre Dieu qui est aux cieux, signée par des Sages supérieurs.  

הזי – Hazaï- Révèle que I’Unique est rattaché à la Hessed (Bonté), Béni soit-Il pour cela. Le ה s’élève au-dessus de tous les degrés. Il veut s’exprimer au-dessus de tous les attributs. Il forme 4 Puissances se révélantpar le Verbe et par l’Unité. Il organise les deux ה par le י, et l’éternité le démontre aux initiés, car le י s’élève vers le ה et les deux s’unissent pour l’éternité.  

אלד – Alad – Révèle la Merkavah à la Merkavah par la Tiphereth supérieure, Béni soit-Il pour cela, car il s’élève par degré. Il agence 3 puissances : Hessed, Tiphereth et Tiphereth Elyon dans Binah. Il forme 6 formes couronnant Tiphereth d’unité.  

לאו – Lav – Révèle deux oeuvres reçues de Binah, béni soit-Il pour cela, car l’élévation du י juge en Égypte le lieu, l’ordre et la peur. Il forme 6 puissances organisées en une seule, se révélant par le Verbe, agençant 3 en une seule.  

ההע – Hahâ – Révèle ce que révèle le maître de l’oeuvre, dont l’agencement révèle deux oeuvres.  

יזל – Yezal – Révèle le י du Grand Nom par la puissance éternelle et forme quatre puissances révélées par le Verbe a celui qui peut comprendre, et pour cela béni soit-Il. Par le י, tout agit et par sa volonté, chaque sphère et chaque ange possède une puissance éternelle. Son organisation est révélée par deux actions contrôlant chaque puissance par la puissance de l’éternité.  

מבה – Mabah – Révèle que le Grand Nom est le Nom de sa puissance avec 70 appellations H’ D’. Il forme 6 puissances se révélant dans les six directions et par le Verbe, béni soit-Il pour cela. C’est la puissance du Saint, béni soit-Il, qui fut envoyée à Moïse par Lui-même et par Sa Gloire, en structurant Tiphereth dans Hokhmah par la couronne et dans chaque parole unique et dans chaque puissance unique. Et à partir de ces puissances, tu comprendras la puissance de ces oeuvres.  

הרי – Heri – Révèle le Nom de l’Unité et de l’organisation de chaque existence. Il structure 3 puissances par le Verbe Unique, appelées : Terre (Eretz), Hayim (Vie) et Debouqim (liens). Il forme 4 puissances révélées par le Verbe, et béni soit-Il pour cela, car Il est unique dans tous les degrés.  

הקם – Heqam – Se révèle par deux actions et 12 frontières verticales pour s’appuyer. Et organise la couronne rattachant Binah a Tiphereth, révélant sur le Verbe, 6 puissances montrant dans Binah l’abondance des actions du coeur, et béni soit-Il pour cela, que rappelle le ה de son Nom.  

לאו – Leou – Révèle trois choses dans Tiphereth et forme 6 puissances attachées dans la couronne de Tiphereth. Tiphereth se trouve entre deux Sagesses, ainsi que cela est dit, entre deux Keroubim dans le Verbe. Tiphereth, qui contient également une division de 3 saintetés, béni soit-Il pour cela, révélant la sainteté de l’en haut, réunissant a eux le Nom unique.  

כלי – Kili – Révèle par le Nom, la totalité des 4 portes du monde supérieur, béni soit-Il pour cela, englobées dans la Miséricorde. Il forme 4 puissances révélées par le Verbe, dont l’agencement couronne Tiphereth et Hokhmah, montrant ainsi l’ensemble de l’édifice.  

לוו – Levou – Révèle que l’expression de la puissance divine est rassasiée dans le Yod. Sa forme est gravée dans les 12 Signes [zodiacaux] d’Israël.  

פהל – Pehil – Révèle par deux oeuvres l’une dans l’autre, béni soit-Il pour cela, que la miséricorde divine est éternelle, parce qu’elles sont imbriquées, et leur union le prouve. Il forme 6 puissances qui montrent que la couronne s’attache et se fixe dans la Hessed (Bonté) et dans Rah’amim (Miséricorde), approchant ainsi de l’accomplissement suprême.  

נלך – Nalakh – Révèle dans le Grand Nom le serment par la puissance du bâton de Moïse, avec sa puissance pour activer de redoutables choses. Son agencement révèle la Binah de la Binah et forme les puissances révélées par le Verbe, l’une reçoit de l’autre et de là surgissent les actes.  

ייי – Yeyaï – Révèle le grand secret des 3 points fondamentaux du Ehyéh suprême traversant l’axe central pour prendre existence dans le Grand Shabbath. Béni soit-Il pour cela, car le dernier est le supérieur et, par son action, le monde est au repos. Il s’agit ici d’un engagement pour tous, avec eux dans le jubilé de la puissance supérieure et de la puissance universelle, que l’allégorie et l’agencement révèlent. Et cela forme 3 puissances.  

מלה – Melah – Révèle par deux actions, que tout tourne sous la direction de chaque puissance unique et une seule singularité, ainsi que l’a dit le Saint béni Soit-Il. Son agencement le prouve et il forme 6 puissances le prouvant et la fille retourne à sa Mère.  

חהו – H’ahou – Révèle quatre fondements se trouvant sous le י, issus de la puissance de Tiphereth et béni soit-Il pour cela. Par la puissance des 4 fondements et par son agencement, il se révèle par l’attribut d’Aharon qui s’approche du ה inférieur par Tiphereth, et cela forme 5 puissances qui révèlent le Verbe et chaque expression.  

נתה – Netah – Montre à Adam la façon de dominer un démon mais le force pour cela à appréhender le monde avec Justice, comme un Juste. Béni soit-Il pour cela. Il est contenu par deux puissances. Sa connexion le prouve. Il forme 5 puissances guidant par le mystère des âmes et des émanations issues de Binah et des transgressions autorisées au Juste rempli de foi et parlant avec une grande rigueur dans les interconnections de Tiphereth.  

האא – Haia- Montre, par trois proportions, la totalité du Nom Ehyéh entier. Béni soit-Il pour cela. Par sa puissance unique et par son attribut unique. Sa connexion se trouve dans les 6 [Sephiroth de Zeir Anpin] et tout ce qui est issu d’elles. Il forme 5 puissances guidant la totalité avec la parole par Jacob, représentant de la Clémence et de la Vérité. C’est le secret des formes édifiant la totalité céleste du début a la fin, exprimant son terrible secret.  

ירת – Yrath – Montre que dans la totalité du mouvement, il reste stable dans le lieu de Netsa’h, se préservant dans son unité, qui existe pour l’éternité. Sa connexion guide par les deux attributs kabbalistiques de la septième en partant de Malkuth (Hessed), jusqu’à Pah’ad (Guebourah). Sa forme montre que tout se rejoint en Dieu, dans pointe pliée (courbure du Yod) qui est éternellement immobile.  

שאה – Shah – Montre Netsa’h dans Tiphereth par sa puissance d’action sur le plan de I’Égypte externe. Béni soit-Il pour cela. Car il est sorti de son lieu pour juger l’Égypte, et a agrégé les 7 (Sephiroth) en lui pour condamner l’Égypte au fléau. Sa connexion le prouve. Il forme 9 puissances agissant dans la totalité de l’Égypte, c’est ainsi que se comprend cet acte.  

ריי – Reyi – Montre les lettres des Sephiroth qui émergent de l’étoile et de Binah issue de Hokhmah. Béni soit-Il pour cela. Issue du dernier Shabbath de Hokhmah. Sa connexion le prouve. II forme des puissances montrant l’héritage de Hokhmah et la sagesse suprême.  

אום – Avam – Montre deux actions d’invocation du Nom divin, stimulées par Yessod. Béni soit-Il pour cela. Le Juste est le fondement (Yessod) du monde. Sa connexion te prouve. Il forme 6 puissances dirigeant six extrémités.  

לכב – Lekav – Montre le trône du Trône divin. Béni soit-Il pour cela. Il repose sur les Patriarches. Sa connexion montre le diadème entre Hokhmah et Binah. II forme 5 puissances attachées à Tiphereth.  

ושר – Veshar – Montre la confirmation du serment dans son dévouement et dans la fin du lien. Ainsi, Dieu est le maître de la Kabbale. Sa connexion le prouve. Il forme 6 puissances guidant par le verbe.  

יחו – Yeh’ou – Montre deux fonctions du Nom unique. Il parle avec ה. Sa connexion guide avec eux et par leurs marques. Il forme 4 puissances guidant par deux lumières et deux actions spécifiques. Sa connexion le prouve.  

להח – Leha’h – Guide par deux existences résidant dans le lieu de Hokhmah et de Binah abondantes, par le י qui est dans le lieu de l’Adam suprême où il est préparé. Sa connexion montre la Binah abondant par le י. Il forme des puissances guidant par le verbe.  

כוק – Kevaq – Guide le Nom et les jugements avec une puissance unique. Sa connexion guide par l’Atarah (Diadème) de Tiphereth et de Binah. Il forme 5 puissances montrant l’attachement de Malkuth à Binah, par deux actions et par la compréhension de la force active.  

מנד – Menad – Montre comment Moïse s’est élevé vers le sommet et a assemblé l’ineffable avec sa connexion et sa forme permettant à Binah d’agir dans Hessed, par deux actions et pouvoirs.  

אני – Ani – Montre que le mot existe par le Yod et que tout est issu du י et des cinquante portes. Béni soit-Il pour cela. Par le saint Nom graduel. Sa connexion est dans Tiphereth et au י lié à Binah. II forme 5 puissances guidant par le verbe.  

חעם – H’am – Montre avec force les puissances des campements de la Lune, des 12 tribus d’Israël et en bas entre deux attributs divins. Béni soit-Il pour cela. Légiférant par le Nom, car tout dépend de lui. Sa connexion montre la totalité de l’édifice. Il forme 7 puissances guidant par le verbe.  

רהע – Riha – Montre la divinité chevauchant avec assurance sur le Yod vital, les séraphins, les ramifications et la totalité de l’en bas. Il sert de fondement à l’ensemble de la Merkavah divine. Sa connexion et sa forme le prouvent.  

ייז – Iyaz – Montre par les 22 lettres la divine Merkavah, qui tire faveur de la relation entre le premier ה et le dernier ה. Béni soit-Il pour cela. Il connecte deux sagesses dans Nets’ah s’exprimant par le verbe. Ainsi est sa forme.  

ההה – Hahah – Montre que Binah, Guebourah et Atarah, sont la puissance vitale du diadème. Il connecte et forme par Hessed, les 6 puissances (suivantes de Guebourah à Malkuth).  

מיך – Miyak – Montre 3 oeuvres de la sphère angélique qui parent le trône divin. C’est la puissance des ramifications. Béni soit-Il pour cela. Car la totalité céleste est contenue dans יה. Sa connexion relie le Nom à toute chose. Il forme 4 puissances dirigeant et édifiant la puissance active.  

וול – Veval – Montre par deux actions qu’il est le Nom en 42 lettres unifié. Il s’appelle « Fondement du monde » et enflamme les 12 directions diagonales. Béni soit-Il pour cela. Car ils sont dans le יה sacré. Il élève le Nom. Sa connexion et sa forme le prouvent.  

ילה – Yelah – Montre l’éternité et la permanence de Hokhmah. Béni soit-Il pour cela. Car 5 attributs sont parmi les 13 attributs de miséricorde et de clémence, 5 qui contiennent la totalité des 13. Sa connexion le prouve. Il forme 5 puissances recevant la totalité des 10.  

סאל – Sal – Montre que ce sont trois anges : Astariel, Adriel et Sandalfon, constituant trois puissances dans les 10 Sephiroth. Béni soit-Il pour cela. Par la puissance des trois lettres principales des mondes, par la puissance céleste suprême de la miséricorde, que les trois contiennent. Il unifie le corps de Tiphereth. Il forme 7 puissances.  

ערי – Ari – Montre que le diadème (Atarah) possède 70 degrés qui sont des puissances, dominant toutes les ramifications, qui sont des puissances, dominant tout jusqu’au 10 du Saint Nom occulte. Béni soit-Il pour cela, ainsi que le Saint Yod contenant la dualité car les 10 sont toutes doubles et toutes sont mêlées. Sa connexion le prouve. Il forme 5 puissances guidant par le verbe.  

אשל – Essal – Montre que le diadème (Atarah) confirme le serment et les campements de la Lune par 12 directions diagonales. Béni soit-Il pour cela. Parce que leur signe arqué fait exister la terre. Il connecte et forme 9 puissances guidant par le verbe et en secret.  

מיה – Miah – Montre, par deux actions, la spécificité de l’unité. Béni soit-Il pour cela. Car ils ne sont pas mentionnes dans le Nom occulte car ils sont réservés a Moïse. Sa connexion est Tiphereth, avec le diadème. Il forme 5 puissances favorisant la réception secrètement par la droite.  

והו – Vahou – Monte la troisième distance qui est la troisième partie. Par sa parole, il réunit la fin au début. Béni soit-Il pour cela. Il est le secret des 5 terminaisons du Nom structuré par trois terminaisons. Il connecte tout l’édifice par l’unité du י du diadème. Il forme 4 puissances s’exprimant par le verbe et par cette construction.  

דוי – Dani – Montre qu’il est la racine des 3 noms du diadème, 3 lettres formant un trio. Béni soit-Il pour cela. Car il est la racine du Nom יהו, par 3 saintetés éternelles, précises et centrales. Sa connexion le prouve. Il forme 3 puissances désignant la totalité de l’unité.  

החש – Hah’ash – Montre l’essentiel de la structure du Nom et la totalité contenue dans le Yod. Béni soit-Il pour cela. Les trois sont contenus dans l’éternité de Netsa’h. Sa connexion révèle le verbe. Il forme 5 puissances révélant la totalité de la structure.  

עמם – Amam – Montre les branches de l’arbre du y et du h tout puissant. Béni soit-Il pour cela. Des branches de l’arbre est issue la puissance des sphères et des étoiles et la puissance qui les anime. Sa connexion montre l’éternité et la limitation du lien unique dans Yessod. Il forme 7 puissances guidant par le Verbe.  

ננא – Nina – Dans Yessod, montre secrètement 4 puissances issues de la puissance vivifiant les bénédictions. Ce sont des puissances terribles émergeant de la lumineuse radiance de Hokhmah. Tout est occulte dans Hokhmah durant 100 jours célestes et terribles. Posant l’unité sur le caché et l’occulte. Béni soit-Il pour cela. Car les puissances célestes craignent le Nom, chaque jour par des centaines de sortes de craintes. Sur cela il rétablit Israël avec 100 bénédictions. Il forme 5 puissances guidant par le verbe.  

נית - Niyath – Montre par le secret contenu dans le ו, qu’il a le pouvoir de convertir un démon avec une bénédiction sur Israël. Béni soit-Il pour cela. Car il est le Juste possédant la puissance du Yod. Par le Nom éternel, il connaît tous les signes particuliers. Sa connexion le prouve. Il forme 4 puissances révélant l’unité totale.  

מבה – Mevah – Montre par la force du diadème avec puissance, la forme d’Adam. Béni soit-Il pour cela. Permettant d’accéder au centre d’Adam, qui est un petit monde. Sa connexion montre la totalité de l’unité d’Adam. Il forme 6 puissances désignées par le י et contenues dans le ה.  

פוי – Pevi – Indique que sa Force et sa Gloire ont agi en Égypte. Béni soit-Il pour cela. Leurs voix sont dix hymnes, comme dix ordres. Sa connexion sanctifie le centre du sacre, réunissant deux fonctions. Il forme 4 puissances dirigeant par le verbe. Au centre, les puissances enlacent les fonctions.  

נמם – Nemim – Se révèle par la lumière blanche dans le soleil. La lumière solaire et deux lumières réunies dans l’âme. Sa force est représentée par la colonne de la Shekhinah, au temps ou Israël élevait une fumée tournoyante, durant le jubilé pour sceller l’unité. À ce sujet, il est dit que la sainteté est le Noun dans la sanctification du diadème. Sa connexion montre deux lumières réunies par le Jubilé. Il forme 5 puissances indiquant la fin de la Shemitah du Jubile.  

ייל – Yiyal – Montre que le י a jailli au-dessus de tout ce qui a été créé. Béni soit-Il pour cela, car il a jailli par une puissance transcendante. Sa connexion montre au-delà de l’édifice et spécifie l’unité. Il forme 4 puissances révélées en tout.  

הרח – Hara’h – Montre la complète unité, ainsi que l’amour. Sa connexion est la « Terre des vivants » pour l’édifice entier. Il forme 5 puissances contenant tout.  

מצר – Metsar – Montre comment deux noms échangent leurs fonctions devant le lieu où se trouve le Nom enclos à une heure secrète. Béni soit-Il pour cela. Tout est un, aucune dualité dans la force. Sa connexion le montre avec force et par le diadème de Tiphereth dans Binah. Il forme 5 puissances influant par lui et contenues dans le י.  

ומב – Vamav – Montre les 4 puissances du Nom en 12 limites enveloppant le jour de sa lumière et la nuit dans les campements. Béni soit-Il pour cela. Par la progression de l’Est vers l’Ouest, l’unité est spécifiée. Sa connexion le montre. Il forme 5 puissances et chaque mystère est contenu dans la totalité de l’être.  

יהה – Yehah – Montre dans l’unité, la spécificité du diadème. Béni soit-Il pour cela. Mystère de la divinité qui appréhende son monde par ce qui est reçu. Sa connexion le prouve. Il forme 5 puissances montrant que tout est dans le י.  

ענו – Anou – Montre l’égalité de la communauté d’Israël avec les degrés célestes et les 77 dédicaces et unifications, ainsi que les êtres pouvant être réunis et contenus dans les degrés célestes, ainsi qu’en bas qui constituent les ramifications étendues et disséminées. Béni soit-Il pour cela. La préservation et la diffusion des langues et sa connexion se révèlent par la parole. Il forme 5 puissances et tout est contenu dans le diadème (Atarah), qui au centre incluant une force active.  

מחי – Meh’i – Montre la double sainteté de la communauté d’Israël, liaison céleste de l’unité à l’unité. Unité dans l’en haut et dans l’en bas reliée par la tente d’assignation. Béni soit-Il pour cela, Ordonne en une puissance unique, rattaché à une chose. Sa connexion révèle le secret de deux actions ainsi que tout l’édifice. Il forme 5 puissances montrant que tout est maintenu par la force de la Volonté.  

דמב – Demav – Montre sept luminaires issus de Tiphereth et sept dans le diadème. Béni soit-Il pour cela. De même qu’il y a sept luminaires en haut, il y en a sept en bas. Ce sont sept justes qui se révèlent. Il forme 5 puissances montrant que tout est contenu dans le י.  

מנק – Menaq – Révèle dans le Nom 4 attributs enveloppant Tiphereth, ainsi que 2 puissances régnant par eux, enveloppant le diadème appelé « Arbre de Vie », connu en tant que Tour de Jérusalem. Béni soit-Il pour cela, car c’est par leur influence dans le Jardin d’Éden que la force céleste s’attache a lui, montrant la structure de l’édifice, chaque chose rattachée a une autre par une puissance unique. Il forme 5 puissances, montrant la totalité du diadème.  

איע – Aya – S’exprime par deux actions et par la clairvoyance de Moïse, dans le mystère de son propre désir qui n’est pas une représentation mentale dans la Jérusalem céleste, mais réellement dans la Jérusalem d’en bas appelant la providence céleste. Contemplant par lui-même, recevant du céleste, et ne pouvant appréhender l’intimité du mystère céleste occulte. Béni soit-Il pour cela. Car par cela, le Nom subtil vient dans le monde, tout en restant inaudible et s’attachant à lui. Révélant Tiphereth, couronnée par 7 juges, dans son secret occulte et sublime qui ne vient pas dans le monde. Formant 6 puissances guidant par le Verbe.  

חבו – H’abou – Se révèle par sa complète unité, béni soit-Il pour cela, et s’édifie par l’unité. Il forme 5 puissances guidant par le verbe.  

ראה – Reh – Ils révèlent 8 noms, dont 7 faisant allusion aux cycles, correspondant aux 7 noms du Nom de 42 lettres, dans la structure contenant la totalité du Jubilé. Et béni soit-Il pour cela. Car ce sont les 8 Sephiroth dans l’intellect, enfantées par la semence de la Shemitah. Raccordant ainsi, une chose à l’autre jusqu’au lieu originel pour s’y attacher. Montrant alors et formant six puissances se révélant dans la totalité des extrémités.  

יבם – Yevam – Révèle que le diadème de la force de Tiphereth relie une chose à l’autre par une seule puissance. Et béni soit-Il pour cela. Allusion au dernier attribut contenant la totalité et agrégeant (Malkuth). Il s’exprime et forme 5 puissances enseignant que tout est contenu dans le י.  

היי – Hayaï – Révèle par allusion tous les secrets de la création et le mystère des dix Sephiroth, par le secret de 3 sanctifications en elles, chacune montrant 10 concepts semblables au Temple, revenant à dire « Yod sur Yod ». Ce sont trois concepts globaux, mystère des Sephiroth d’Atsiluth, et ce sont 3 centres célestes, 3 au milieu, faisant allusion aux trois finales de chaque parole de la Torah, à chaque dixième, à chaque décret, à chaque cycle, à chaque Shemitah et pour chaque chose trouvée, pour chaque chemin de la Shemitah, légiférant décidant, et aboutissant en tant que fondement pour eux. Ce fondement est appelé « Yessod haBinah » (Fondement de la Compréhension), car il permet l’explication de chaque chose et de la terre appelée Égypte céleste lorsque la nuit et le jour sont intimement réunis dans le mystère du troisième jour. Il y a 3 providences célestes et beaucoup d’enfermements dans leur secret et leur connaissance. Béni soit-Il pour cela. Il a dit aux enfants d’Israël : « Ceci est mon Nom éternel et ma mémoire pour les générations des générations ». Tout ce qui est écrit et attache la montre ses voies et forme quatre puissances terribles enseignant la sainteté et la totalité de l’édifice.  

מום – Moum – Révèle leur crainte par deux actions qui sont en tout et en chacun d’eux, et béni soit-Il pour cela, car son début et sa fin sont dans la puissance de miséricorde. Parce que la totalité est incluse dans six extrémités qui les sanctifient continuellement, par deux actions d’une puissance qui dit : « les cieux et la terre le contiennent et l’attachent ! ». Montrant ainsi sa forme contenant le cinq et la totalité.

Source : http://www.esoblogs.net/4896/les-72-noms-du-sepher-raziel/

Partager cet article

Repost 0
Published by Virya - dans Kabbale
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Loge de Recherche Laurence Dermott
  • Loge de Recherche Laurence Dermott
  • Contact

Blason de la RL Laurence Dermott

Loge-Dermott.gif

        729 ARTICLES

                    603    ABONNES 

Recherche

St Patrick blessing

God save the Ireland

           

Michaël Collins