Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 15:56

 

dep 6578078-Illustration-of-St -Patricks-Day-leprechaun

 

Je vous avais parlé lors de mon bilan sur 2010 que j’introduirai cette année les créatures magiques et mystérieuses. On va commencer avec le petit peuple des elfes, fées et lutins, et plus particulièrement, le Leprechaun, ce lutin irlandais si connu, dont on retrouve bon nombre de représentations aux alentours de la St Patrick.

Le Leprechaun est un petit homme qui ne dépasse pas 90cm de haut, habitant en Irlande. On le trouve partout sur l’île d’Emeraude, mais il serait né sur le mont Ben Bulben, en Sligo, au Nord-Ouest de l’Irlande. Il construit des demeures confortables et propres à l’abri des haies, des pierres levées et des talus plantés d’arbres dont les racines lui servent de charpente.

C’est un gourmand, qui n’aime pas beaucoup la cuisine irlandaise, principalement composée de pommes de terre. Il adore par contre leur pain-soda, qu’il prépare à merveille en le parfumant aux herbes.

Farceur, mais bougon, c’est un cordonnier hors pair. Mais ne lui confiez pas vos chaussures abîmées : incapable de terminer le travail qu’on lui demande, il n’en réparera qu’une seule par paire !

C’est un gardien de trésors, et il sait toujours où l’or est enterré. On dit que c’est lui qui a la surveillance des trésors enfouis du Tuatha de Danann, des Sidhe (les elfes irlandais) et du Petit Peuple. On dit qu’il se sert des arcs-en-ciel pour indiquer aux hommes qui le méritent l’emplacement des chaudrons d’or qu’il a enterrés.

Si vous parvenez à le surprendre avant qu’il ne vous remarque, il se montrera serviable, acceptera de vous raconter une histoire ou de vous chanter une chanson. Son répertoire de contes et de chants est inépuisable ! Il sera même sans doute assez gentil pour vous montrer directement l’emplacement de l’un de ses trésors. Si par contre, c’est lui qui vous trouve, alors attention !

Farceur, moqueur, voire cruel, il n’hésitera pas à vous jouer un tour ! Pour s’attirer ses faveurs, rien de mieux qu’un peu de lait, du tabac à priser ou du bon whiskey (pas du whisky, qui est la version écossaise de cette boisson !). Il n’hésite pas à se moquer des avares et des voleurs, qu’il attire dans des pièges dont ils auront beaucoup de mal à en sortir.

Il est aussi un excellent violoniste, et il aurait initié les grands musiciens irlandais au maniement de l’archet de leur fiddle. Il est aussi un excellent joueur de hurling, le sport national irlandais, mais s’il triche, il vaut mieux éviter de le lui faire remarquer. Tout est affaire de tact et de politesse lorsqu’on a affaire à un Leprechaun !

De nombreux contes irlandais parlent du Leprechaun, et j’en ai choisi deux :

Une vieille légende irlandaise raconte qu’un jeune garçon était si pauvre qu’il en était presque réduit à mendier. Il gagnait sa vie en poussant les chariots de tourbe, qui était alors un combustible très répandu. Il était calme, introverti, et, disons-le, un peu laid. Mais il adorait lire, et s’adonnait à cette passion dès qu’il en avait l’occasion et les moyens. Au cours d’une de ces lectures, il découvrit l’existence des Leprechauns, et des trésors qu’ils gardent bien enfouis. Il se dit que c’était pour lui une chance de sortir de sa misère, et de pouvoir acheter tous les livres qu’il voudrait.

Alors, pendant qu’il poussait ses chariots de tourbe, il tendait l’oreille pour essayer d’entendre le bruit d’un martèlement en provenance des haies sur le bord du chemin, signe qu’un Leprechaun y réparait une chaussure. Après des semaines d’attente, il finit par entendre le bruit tant espéré. Un beau soir, au coucher du soleil, il vit un Leprechaun travaillant sous une grande feuille d’oseille.

Il se glissa silencieusement derrière lui, le prit brusquement par le col de son vêtement, et le menaça de ne pas le lâcher tant qu’il ne révélerait pas l’emplacement d’un de ses trésors. « Inutile d’employer la menace avec moi », répondit le Leprechaun, « car nous sommes du même sang, toi et moi ».

En effet, le jeune garçon avait du sang nain dans les veines, ce qui fait qu’il appartenait en partie au Petit Peuple, et qu’il avait donc le droit de réclamer le trésor. Il lâcha le Leprechaun, qui le conduisit jusqu’à un fort abandonné, comme il y en a tant en Irlande. Ils franchirent une porte au cœur d’une épaisse muraille. A l’intérieur, le sol était littéralement couvert d’or. « Prends tout ce que tu veux, mais fais vite, car lorsque la porte se fermera, ce sera pour toujours ! » lui dit le Leprechaun.

Le garçon se dépêcha, chargea ses bras et ses habits d’autant d’or qu’il put et sortit du vieux fort. La porte se referma alors dans un grand fracas. Lorsqu’il voulut remercier le Leprechaun, celui-ci avait déjà disparu.

Le garçon changea complètement de vie : il déposa son or dans une banque à Dublin, et le dépensa sagement. Il jouit de cette fortune toute sa vie durant, et devint fort cultivé. Ses descendants continuèrent à profiter de cette fortune jusqu’à nos jours.

Si cette histoire se termine bien, ce n’est pas le cas de toutes. En effet, je vous l’ai dit, les Leprechauns sont des êtres farceurs, qui jouent parfois de très mauvaises blagues.

Ainsi, un Leprechaun dévoila un jour à un paysan que sous une certaine touffe de séneçon se trouvant dans son champ, il trouverait un fabuleux trésor. Le paysan n’avait rien pour creuser sous la main, alors il rentra chez lui chercher un outil. Prévoyant, il pensa quand même à marquer d’abord le bon plan de séneçon en lui attachant un ruban rouge. Lorsqu’il revint avec ses outils, il vit que tous ses plans portaient un ruban rouge, et que le Leprechaun avait disparu.

Source : http://www.les-mondes-de-gwenn.fr/2011/01/05/le-leprechaun-symbole-irlandais/

Commentaire : Il y a unethéorie selon laquelle les irlandais auraient utilisé ce lutin familier pour en faire la caricature des envahisseurs anglais. 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by X - dans Irlande
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Loge de Recherche Laurence Dermott
  • Loge de Recherche Laurence Dermott
  • Contact

Blason de la RL Laurence Dermott

Loge-Dermott.gif

        729 ARTICLES

                    603    ABONNES 

Recherche

St Patrick blessing

God save the Ireland

           

Michaël Collins