Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 05:53

Quand Jésus entendit les paroles de Thomas, il lut dit : « C'est bien, Thomas, et tu as bien parlé; c'est là l'explication de la septième supplication de la Fidèle Sagesse; en vérité, en vérité, je vous le dis, toutes les créatures du monde vous regarderont comme heureux sur la terre, parce que je vous ai révélé ces choses et que vous avez reçu de mon souffle, et que je vous ai donné l'intelligence spirituelle de ce que je vous dis. Et ensuite je vous remplirai de toute la lumière et de toute la force de mon souffle pour que vous compreniez depuis ce temps tout ce qui vous sera dit et tout ce que vous verrez. Encore un peu de temps, et je vous parlerai de tout ce qui concerne les régions supérieures depuis l'extérieur jusqu'à l'intérieur, et depuis l'intérieur jusqu'à l'extérieur. »

Et Jésus continuant son discours, dit à ses disciples: « Il advint que lorsque la Fidèle Sagesse eut dit la septième supplication dans le chaos, et avant que l'ordre ne me fut venu du premier mystère pour que je la délivre, pour que je la conduise en l'élevant dans le chaos, de mon propre mouvement, et par un effet de ma miséricorde, sans en suivre l'ordre, je la conduisis dans un lieu spacieux dans le chaos, et lorsque les émanations matérielles du triple pouvoir surent qu'elle avait été conduite dans un lieu spacieux dans le chaos, elles cessèrent un peu de la tourmenter, pensant qu'elle serait conduite entièrement dans le chaos. La Fidèle Sagesse ne savait pas que je l'assistais ainsi ; et elle ne me connaissait nullement, maïs elle persistait à célébrer le trésor de la lumière qu'elle avait vu précédemment e tauquel elle était fidèle, et elle pensait que c'était lui qui l'assistait; et comme elle avait été fidèle à la lumière, elle pensait qu'elle serait conduite dans le chaos et que sa supplication serait exaucée; mais l'ordre du premier mystère n'était pas encore accompli pour que sa supplication fût exaucée. Écoutez donc, et je vous dirai toutes les choses qui arrivèrent à la Fidèle Sagesse. Il arriva que lorsque je l'eus conduite dans un lieu un peu spacieux, dans le chaos, Ies émanations du triple pouvoir cessèrent de la tourmenter, pensant que je la mènerais entièrement dans le chaos. Et lorsqu'elles surent que la Fidèle Sagesse n'était pas conduite dans le chaos, ils revinrent afin de la tourmenter extrêmement. Et c'est pourquoi elle dit la huitième supplication, la disant de cette manière : « J'ai placé mon cœur en toi, lumière, ne me laisse pas dans le chaos; écoute-moi et délivre-moi dans ta pensée. Tourne ton esprit vers moi et délivre-moi; sois mon sauveur, ô lumière, et délivre-moi; conduis-moi à ta lumière, car tu es mon sauveur, et tu me conduiras vers toi. Et à cause du mystère de ton nom, indique-moi ta voie et donne-moi ton mystère, et tu me délivreras de cette force à face de lion et de mes ennemis qui m'ont tendu des pièges, car tu es mon Sauveur, et je donnerai la pureté de ma lumière en tes mains. Délivre-moi, ô lumière, dans ta connaissance. Tu t'irriteras contre ceux qui veillent contre moi, afin qu'ils ne s'emparent pas totalement de moi. J'ai cru à la lumière; je me réjouirai et je chanterai tes louanges, parce que tu as pitié de moi et que tu tournes ton cœur vers la peine où je suis; tu me délivreras, et tu me rendras ma force hors du chaos. Tu ne m'as pas abandonnée à la force à face de lion, mais tu m'as conduite dans la région où il n'y a pas d'affliction »

Lorsque Jésus eut ainsi parlé à ses disciples, il continua et dit : « Lorsque la force à face de lion sut que la Fidèle Sagesse n'avait pas été ramenée dans le chaos, elle vint avec toutes les autres émanations matérielles du triple pouvoir, et elles tourmentèrent de nouveau la Fidèle Sagesse. Et, lorsqu'elles la tourmentaient, elle continua sa supplication, en criant et disant : « Aie pitié de moi, lumière, parce qu'ils me tourmentent encore. Ce qui est en moi est troublé, lumière, selon ton ordre, ainsi que ma force et mon esprit. Ma force a reçu de grands dommages, lorsque j'étais sujette à ces tourments. Et le nombre de mon temps est dans le chaos. Ma lumière s'est éclipsée, parce que ma force m'a été enlevée. Et toutes les forces qui étaient en moi ont été détruites. Je suis sans puissance devant tous les archons des éons oui me haïssent, et devant les vingt-quatre émanations dans les régions desquelles j'étais. Et mon frère a craint de me survivre à cause des persécutions dans lesquelles j'étais plongée. Et tous les archons des régions supérieures m'ont regardée comme de la matière en laquelle il n'y a aucune lumière. Je suis devenue comme une force matérielle qui est tombée loin des archons, et tous ceux qui sont avec les éons ont dit : elle est devenue comme le chaos. Et ensuite toutes les forces dénuées de miséricorde m'ont environnée et se sont efforcées de m'enlever toute ma lumière, qui est en moi. Mais j'ai cru à toi, lumière, et j'ai dit : Tu es mon Sauveur, et mon sort tel que tu l'as fixé est entre tes mains. Délivre-moi de mes ennemis qui m'affligent et me persécutent. Étends ta lumière sur moi, car je ne suis rien en ta présence, et conserve-moi dans ta miséricorde ; ne souffre pas que je sois investie d'ignominie, car c'est toi, lumière, que je célèbre dans mes hymnes. Que le chaos couvre mes persécuteurs, et qu'ils soient plongés dans les ténèbres infernales. Ferme la porte à ceux qui veulent me dévorer par ruse, et qui disent : «Enlevons toute la lumière qui est en elle, quoique je ne leur aie fait aucun mal. »

Et quand Jésus eut ainsi parlé, Matthieu s'avança et dit: « Seigneur, ton souffle m'a ému et ta lumière m'a instruit, pour que l'explique la huitième supplication de la Fidèle Sagesse. Ta force a jadis prophétisé à cet égard par la voix de David, dans le trentième psaume, lorsqu'il a dit: «J'ai mis mon cœur en toi, Seigneur; ne permets pas que je sois humilié jusque dans l'éternité»

Lorsque Jésus eut entendu ces paroles, il dit : « C'est bien, Matthieu ; maintenant, en vérité, je vous le dis, lorsque le nombre parfait sera accompli, et lorsque l'univers sera détruit, je serai assis dans le trésor de la lumière, et vous aussi serez assis sur les douze forces de la lumière , jusqu'à ce que nous ayons rétabli les rangs des douze sauveurs dans les régions de chacun d'eux. » Et lorsque Jésus eut ainsi parlé, il dit : « Comprenez-vous ce que je dis? » Et Marie s'avança et dit : « Seigneur, tu nous as jadis annoncé en paraboles : J'établirai avec vous un royaume comme mon père en a établi un avec moi, et vous boirez et mangerez sur ma table, dans mon royaume, et vous serez assis sur les douze trônes pour juger les douze tribus d'Israël. »

Jésus répondit : « C'est bien, Marie ; » et, continuant, il dit à ses disciples : « Il advint ensuite que lorsque les émanations du triple pouvoir continuaient de tourmenter la Fidèle Sagesse dans le chaos, elle prononça la neuvième supplication, disant : « Ο lumière ! confonds ceux qui rabotèrent ma force, et rends-moi la force qu'ils m'ont enlevée. Viens, sauve-moi. De grandes ténèbres me couvrent et m'affligent. Dis à ma force : Je te délivrerai. Que tous ceux qui veulent m'enlever toute ma lumière soient privés de leur force ; qu'ils retournent dans le chaos et qu'ils soient réduits à l'impuissance, ceux qui veulent m'enlever toute ma lumière. Que leur force soit comme la poussière , et que Ieû, ton ange, les frappe, et, s'ils veulent s'élever en haut, que les ténèbres les saisissent; Qu'ils soient rejetés dans le chaos, et que Ieû, ton ange, les poursuive pour les frapper des ténèbres de l'enfer, parce qu'ils m'ont tendu des pièges, ainsi que la force à face de lion, sans que je leur fisse aucun mal. Ils me tourmentent et veulent m'enlever la force, qui est en moi. Maintenant, ô lumière ! enlève la pureté à la force à face de lion sans qu'elle le sache. Et que le dessein qu'a formé le triple pouvoir pour m'enlever ma lumière soit confondu , et enlève lui la sienne. Ma force se réjouira dans la lumière et sera dans l'allégresse, parce que tu l'auras sauvée. Et toutes les parties de ma force diront : Il n'y a pas d'autre sauveur que toi, qui m'as délivrée de la force à face de lion qui m'enleva ma force. Et tu me délivreras de ceux qui m'ont enlevé ma force et ma lumière. Car ils se sont levés contre moi , proférant des mensonges et disant que je connaissais le mystère de la lumière dans la région supérieure , et ils me pressaient, disant : « Dis-nous les mystères de la lumière de la région supérieure ; » mais je ne savais pas ces mystères, et ils m'ont infligé tous ces maux, parce que i'ai été fidèle à la lumière de la région supérieure.

« Et je me suis assise dans les ténèbres, l'âme humiliée dans le deuil. Ο lumière, pour la cause de laquelle je célèbre des hymnes, sauve-moi. Je sais que tu me délivreras, parce que je faisais ta volonté, lorsque j'étais dans la région des éons. Je faisais ta volonté, comme les puissances invisibles qui sont dans mes régions, et je pleurais, en cherchant avec zèle ta lumière. Maintenant tous mes ennemis m'ont environnée, et se sont réjouis de mes maux, et sans miséricorde ils m'ont infligé de grandes afflictions. Ils ont grincé des dents contre moi, voulant m'enlever toute ma lumière. Jusques à quand, lumière, leur permettras-tu de m'affliger? Délivre ma force de leurs mauvaises pensées et préserve-moi de la force à face de lion, parce que je suis seule dans ces régions : je te célèbre, lumière, me trouvant au milieu de tous ceux qui se sont réunis contre moi, et je crierai vers toi au milieu de tous ceux qui m'affligent. Et maintenant, lumière, qu'ils ne se réjouissent pas sur moi, me tourmentant et voulant m'enlever ma force. Tu as connu leur ruse, ô lumière ; ne permets pas que ton secours soit éloigné de moi. Hâte-toi, lumière, juge-moi et venge-moi, et juge-moi dans ta bonté. Ο lumière des lumières, que mes ennemis ne m'enlèvent pas ma lanière et qu'ils ne disent pas entre eux : Notre force est rassasiée de sa lumière ; et qu'ils ne disent pas : Nous avons dévoré sa force, mais que les ténèbres les environnent et qu'ils soient impuissants, ceux qui veulent m'enlever ma lumière ; qu'ils soient plongés dans le chaos et les ténèbres, ceux qui disent : nous avons enlevé sa lumière et sa force. Sauve-moi, pour que je sois dans l'allégresse, car j'aspire à la treizième région des éons, la région de la justice, et pour que je dise en tout temps : La lumière de Ieû, ton ange, ira en augmentant d'éclat, et ma langue chantera tes louanges tout le temps dans la treizième région des éons. » Et quant Jésus eut dit ces paroles à ses disciples, il dit : « Que celui parmi vous qui comprend ce que j'ai dit en donne l'explication. » Et Jacques s'avança, et embrassa la poitrine de Jésus, et dit : « Seigneur, ton souffle ma donné l'intelligence, et je suis prêt à donner l'explication de ce que tu as dit. C'est à ce sujet que ta force a jadis prophétisé par la voix de David dans le trente-quatrième psaume, lorsqu'il a parlé ainsi de la neuvième supplication de la Fidèle Sagesse: Juge, Seigneur, ceux qui m'ont fait tort; combats contre ceux qui me combattent (2455  ). »

Et quand Jacques eut ainsi parlé,. Jésus dit : « C'est bien, Jacques, et tu as bien parlé; c'est l'explication de la neuvième supplication de la Fidèle Sagesse ; en vérité, en vérité, je vous le dis; vous entrerez plutôt dans le royaume des cieux que tous les invisibles, et tous les dieux et tous les archons qui sont avec le treizième éon et avec la onzième éon, et non seulement vous, mais chacun de ceux qui aura fait mes mystères. » Et lorsque le Sauveur eut ainsi parlé, il dit: « Comprenez-vous les paroles que je vous dis?» Et Marie dit: « Seigneur, c'est ce que tu nous as dit autrefois, que les derniers seront les premiers et que les premiers seront es derniers. Les premiers .qui ont été procréés avant nous sont les invisibles; ils ont été avant le genre humain, et les dieux et les archons, et les hommes qui recevront les mystères, entreront les premiers dans le royaume des cieux. » Et Jésus dit : « C'est bien, Marie. »

Et Jésus continuant, dit à ses disciples : « Il arriva que lorsque la Fidèle Sagesse eut proféré sa neuvième supplication, la force au visage de lion la tourmenta derechef, voulant lui enlever sa force. Et elle s'adressa de nouveau à la lumière, poussant des cris et disant : « Lumière à laquelle j'ai cru dès le commencement, et pour la cause de laquelle j'ai éprouvé ces grandes douleurs, viens à mon secours. » Et sa prière fut alors entendue. Le premier mystère l'entendit, et je fus envoyé pour l'assister; je vins pour l'aider, je la ramenai dans le chaos, parce qu'elle avait souffert de grandes peines et de grandes afflictions par suite de sa foi à la lumière. Je fus donc envoyé par le premier mystère pour la secourir en tout. Je n'étais pas encore venu dans le monde des éons. mais je vins au milieu d'eux tous, sans qu'aucun d'eux ne le sût ni ceux qui appartiennent à l'intérieur de l'intérieur, ni ceux qui appartiennent à l'extérieur de l'extérieur, et avec la connaissance du premier mystère seulement, et il arriva que, lorsque je fus venu dans le chaos pour l'aider, elle me vit, car je resplendissais d'une grande lumière, et j'étais miséricordieux à son égard, et je n'étais pas arrogant comme la force au visage de lion qui enleva la force et la lumière, à la Sagesse et qui la tourmenta pour lui enlever toute la lumière qui est en elle; elle me vit en possession d'une lumière dix mille fois plus grande que la force au visage de lion, et elle comprit que je venais de la hauteur des régions supérieures dont elle avait eu foi en la lumière dès le commencement; alors la Fidèle Sagesse eut confiance, et dit la dixième supplication, disant : « J'ai crié derechef vers toi, lumière des lumières; lorsque j'étais dans l'affliction, tu m'as entendue ; préserve ma force des lèvres injustes et des embûches trompeuses. Qu'ils ne me privent pas de la lumière qu'ils veulent m'enlever par leurs pièges perfides. Je suis entourée des piéges des orgueilleux et des embûches de ceux qui sont sans miséricorde ; malheur à moi, parce que ma demeure est éloignée et que je suis dans la demeure du chaos; ma force n'est plus dans mes régions. J'ai parlé avec douceur à ces ennemis cruels, et tandis, que je leur parlais avec douceur, ils m'ont attaquée sans motif. » Et quand Jésus eut ainsi parlé à ses disciples, il leur dit : « Maintenant, que celui que son souffle anime, qu'il avance afin qu'il dise l'explication de la dixième supplication de la Fidèle Sagesse. »

Et Pierre répondit et dit : « Seigneur, ta force de lumière a prophétisa à cet égard par la bouche de David, lorsqu'il dit, dans le cent dix-neuvième psaume : J'ai crié vers toi, Seigneur, dans mon affliction ; tu m'as entendu, Seigneur; préserve mon âme des lèvres injustes et de la langue trompeuse (2456  ). » Telle est, Seigneur, la solution de la dixième supplication de la Fidèle Sagesse, telle qu'elle l'a dite, lorsqu'elle était tourmentée par les émanations matérielles du triple pouvoir, ainsi que par la force à face de lion, et qu'ils la faisaient extrêmement souffrir. » Et Jésus dit : « C'est bien, Pierre, tu as bien parlé. C'est l'explication de la dixième supplication de la Fidèle Sagesse. »

Et Jésus, continuant de parler, dit à ses disciples : « Il advint que lorsque la force à face de lion venant vers la Fidèle Sagesse, s'approcha de moi, qui resplendissais d'une lumière immense, elle fut remplie de colère et elle projeta hors d'elle une autre multitude d'émanations très véhémentes. Alors la Fidèle Sagesse prononça la onzième supplication, disant : « Pourquoi la force se lève-t-elle pour faire du mal? Sa pensée était d'enlever la lumière qui est en moi et comme de me frapper du glaive. J'ai préféré descendre dans le chaos que de rester dans la région du treizième éon, région de la justice. Et ils ont voulu me prendre par ruse, afin de dévorer toute ma lumière. C'est pourquoi la lumière leur enlèvera toute leur lumière, et détruira toute leur matière, et leur ôtera leur lumière, et ne les laissera pas rester avec le treizième éon, leur demeure, et elle ne laissera pas leurs noms parmi les noms des vivants, et les vingt-quatre émanations verront ce qui est arrivé a la force à face de lion, afin qu'ils craignent et qu'ils ne soient pas indociles, mais qu'ils donnent la pureté de leur lumière, et ils te verront afin qu'ils te glorifient et qu'ils disent : voici celui qui n'a pas donné la pureté de sa lumière afin d'être sauvé, mais qui s'est glorifié dans toi l'éclat de sa lumière et qui a dit : « J'enlèverai la lumière de la Fidèle Sagesse. » Et maintenant que celui dont la force est exaltée s'avance afin .d'expliquer la onzième supplication de la Fidèle sagesse. » Alors Salomé s'avança et dit : « Seigneur, ta force de lumière a prophétisé à cet égard par la bouche de David dans le cinquante-unième psaume, en disant : Pourquoi l'impie se glorifie-t-il de sa malice (2457  )?»

Et quand Jésus eut entendu ces paroles, il dit : « C'est bien, Salomé; en vérité, en vérité, je vous le dis; je vous instruirai dans tous les mystères du royaume de la lumière.»

Et Jésus continuant de parler dit à ses disciples: « Je m'approchai ensuite du chaos, resplendissant d'une lumière immense, afin d'enlever sa lumière à la force à face de lion. Et, en apercevant ma lumière, elle eut peur et elle appela son dieu pour qu'il vint la secourir. Et il fut rempli de colère, et la Fidèle Sagesse fut effrayée, et elle s'adressa derechef à moi, disant : Ne m'oublie pas, ô lumière ; mes ennemis ont ouvert leur bouche contre moi ; ils ont voulu m'enlever ma force, et ils ont eu de la haine pour moi, parce que je célébrai tes louanges et que je t'aimais. Qu'ils soient plongés dans les ténèbres extérieures; enlève-leur leur force et ne leur permets pas de s'élever dans leurs régions. Que le chaos les enveloppe comme un vêlement. Aie pitié de moi, ô lumière, à cause du mystère de ton nom, et sauve-moi dans ta miséricorde. Viens è mon secours, car ma force est détruite, parce qu'il n'y a ici aucun mystère, et ma matière est liée, parce que ma lumière m'a été enlevée. Et maintenant que celui dont l'esprit est animé, avance et donne l'explication des paroles de la Fidèle Sagesse. »

Et André dit : « Seigneur, ta force de lumière a prophétisé jadis par la bouche de David à cet égard, lorsqu'il a dit dans le trente-huitième psaume : Mon Dieu, ne garde pas le silence pour ma louange, parce que les pécheurs et les hommes perfides ont ouvert leur bouche contre moi»

Et le premier mystère, continuant son discours, dit : « Il advint que comme je ne conduisais pas encore la Fidèle Sagesse dans le chaos parce que je n'en avais pas encore reçu l'ordre de mon Père, les rejetons du triple pouvoir voyant la Fidèle Sagesse pourvue de lumière comme elle l'avait été dès le commencement, ils s'arrêtèrent contre la Fidèle Sagesse et ils appelèrent à grands cris le triple pouvoir pour qu'il les assistât et les secondât pour enlever de nouveau à la Sagesse les forces qui étaient en elle, et le triple pouvoir envoya une autre grande force de lumière descendant dans le chaos comme une flèche qui vole, afin d'assister ses rejetons pour qu'ils enlevassent la lumière à la Fidèle Sagesse une autre fois. Et lorsque cette force de lumière fut descendue, les rejetons du triple pouvoir qui sont dans le chaos furent remplis de confiance et ils poursuivirent de nouveau la Fidèle Sagesse qui était dans une grande terreur et un grand trouble, et ils la tourmentèrent cruellement; un d'eux se changea sous la forme d'un grand serpent, un autre se changea sous la forme d'un basilic à sept têtes, un autre se changea sous la forme d'un dragon, et la première puissance du triple pouvoir avec une face de lion et les autres en très grand nombre, se mirent ensemble; elles attaquèrent la Fidèle Sagesse et la conduisirent de nouveau dans les régions inférieures du chaos et la tourmentèrent beaucoup. Et en fuyant, elle vint dans les régions supérieures du chaos, et ils la poursuivirent, la tourmentant cruellement. Et Adamas le tyran regarda les douze régions des éons, et il fut aussi courroucé contre la Fidèle Sagesse, parce qu'elle voulait venir à la lumière des lumières qui est au-dessus d'eux tous. Et Adamas regarda, et il vit que les ennemis de la Fidèle Sagesse la tourmentaient jusqu'à ce qu'ils eussent enlevé toutes les lumières qui étaient en elle. Et il advint que lorsque la puissance du triple pouvoir eut descendu dans le chaos, elle rencontra la Fidèle Sagesse, et la force avec un visage de lion, et la force avec un visage de serpent, et la force avec un visage de basilic, et la force avec un visage de dragon, et toutes les forces du triple pouvoir entourèrent la Fidèle Sagesse, voulant lui enlever de nouveau ses forces.

« Et lorsqu ils la tourmentaient et l'affligeaient, elle s'adressa de nouveau à la lumière, disant : « Lumière à laquelle je suis fidèle, que ta lumière vienne à moi, car tu es celle qui m'a pris en elle et tu me délivreras de mes persécuteurs. » Et quand la Fidèle Sagesse eut parlé de la sorte, d'après l'ordre de mon Père, j'envoyai Gabriel et Michel et les satellites de la lumière pour qu'ils portassent la Fidèle Sagesse sur leurs mains, afin que ses pieds ne touchassent pas aux ténèbres extérieures, et je leur ordonnai de la diriger dans les régions du chaos dans lesquelles ils devaient la conduire. Et lorsque les anges furent descendus dans le chaos, eux, et les émanations de la lumière, alors toutes les émanations du triple pouvoir et celles d'Adamas virent l'émanation de la lumière rendant une lumière immense, nulle espèce de lumière ne lui étant étrangère; ils furent effrayés et ils laissèrent la Fidèle Sagesse, et une grande émanation de lumière entoura la Fidèle Sagesse de tous les côtés, à la droite et à la gauche, et une couronne de lumière se plaça sur sa tête. Et il advint que lorsque l'émanation de la lumière eut entouré la Fidèle Sagesse, elle fut pleine de confiance, et cette émanation ne cessa de l'entourer de tout côté, et elle ne craignit plus tous les rejetons du triple pouvoir, et ils ne purent changer leur figure derechef, et ils ne purent soutenir l'éclat de la grande lumière qui formait la couronne de sa tête, et une grande multitude d'entre eux tomba à sa droite et beaucoup d'autres à sa gauche, et ils ne pouvaient approcher de la Fidèle Sagesse à cause de la grande lumière qui l'environnait; ils ne purent ainsi lui faire aucun mal, parce qu'elle croyait à la lumière, et d'après le commandement de mon Père, le premier mystère, je descendis dans le chaos, et j'attaquai la puissance à la face de lion qui était la plus grande lumière, et je lui en levai toute sa lumière, et je frappai tous les rejetons du triple pouvoir, et ils tombèrent tous dans le chaos, sans puissance, et j'emmenai la Fidèle Sagesse à la droite de Gabriel et de Michel, et une grande émanation de lumière entra en elle, et elle contempla ses ennemis dont j'avais enlevé toute la lumière, et je la fis sortir du chaos foulant aux pieds les rejetons du triple pouvoir au visage de serpent, et elle foulait aussi aux pieds le rejeton au visage de basilic à sept têtes, et elle foulait aux pieds la puissance à la face de lion et celle a la face de dragon. Je fis rester la Fidèle Sagesse au-dessus de la puissance qui a la face d'un basilic à sept têtes et qui est la plus forte de toutes dans sa malice, et moi, le premier mystère, j'ai été sur elle, et j'ai enlevé toutes les forces qui sont elles, et j'ai détruit toute sa matière, afin qu'il n' y ait pas de rejeton. » Et lorsque le premier mystère eut ainsi parlé à ses disciples, il s'écria: « Comprenez-vous de quelle manière je vous ai parlé? » Et Jacques dit : « Seigneur, la force de ta lumière a prophétisé jadis par la bouche de David au sujet de tes paroles ; car il est dit dans le quatre-vingt-dixième psaume : «Celui qui habite sous la protection du Très-Haut sera sous l'ombre du Dieu du ciel»

« Écoute donc, et que je te dise en toute clarté la parole que ta force a dite par la bouche de David : « Celui qui habite dans l'aide du Très-Haut sera sous l'ombre du Dieu du ciel. »

« Lorsque la Sagesse se confiait à la lumière, elle fut sous la lumière de l'émanation de. la lumière qui sortit de lui dans les régions supérieures, et la parole que ta force dit par la bouche de David : « Je dirai au Seigneur, tu es celui qui me reçut à lui, et mon Dieu est mon lieu de refuge ; je me suis confié en lui. »

« C'est la même parole que la Fidèle Sagesse chanta en son hymne : « Tu es celui qui me reçut vers lui et je viens vers toi. » Et la parole que dit ta force : « Mon Dieu, je crois en toi ; tu me sauveras des pièges des chasseurs et des paroles des méchants, est la même que ce que dit la Fidèle Sagesse : « Lumière, je crois à toi, parce que tu me délivreras des rejetons du triple pouvoir et d'Adamas le tyran, et tu me délivreras de toutes les peines oui m'affligent, » La parole que tu as dite par la bouche de David : « Il couvrira ta poitrine de son ombre, et tu auras confiance sous ses ailes, » est ceci : La Fidèle Sagesse est dans la lumière qui émane de la lumière qui sortit de toi, et elle persévéra, se confiant dans la lumière qui est à sa droite et à sa gauche, et qui sont les ailes de l'émanation de la lumière. Et la parole que la force de lumière prophétisa par la bouche de David : « La vérité t'entourera comme d'un bouclier.»

«C'est la lumière de l'émanation de la lumière qui environne la Fidèle Sagesse de tout côté comme un bouclier. Et la parole qu'a dite la force : « Il ne craindra pas la terreur de la nuit, » signifie que la Fidèle Sagesse ne craignit pas les terreurs et les troubles dans lesquels elle avait été plongée dans le chaos qui est la nuit. Et la parole qu'a dite ta force : « Il ne craindra pas la flèche qui vole dans le jour, » signifie que la Fidèle Sagesse n'a pas craint la force que la vérité envoya de la hauteur extrême et qui est dans le chaos comme une flèche volante. Ainsi ta force de lumière dit : « Tu ne craindras pas la flèche qui vole dans le jour. » C'est pourquoi quand cette force sortit du treizième éon, il est le maître des douze éons, et il est la lumière pour tous. C'est pourquoi il a dit : « Le jour.» Et cette autre parole qu'a dite la force de la lumière : « il ne craindra pas ce qui se promène dans les ténèbres. » veut dire que la Sagesse n'a pas craint la force à face de serpent qui causait de l'effroi à la Fidèle Sagesse dans le chaos qui est lui-même les ténèbres. Et la parole qu'a dite la force : « Il ne craindra pas le démon de l'heure de midi, » signifie que la Fidèle Sagesse n'a pas craint les démons rejetons d'Adamas le tyran, lesquels précipitèrent la Fidèle Sagesse dans un grand exil et qui sont sortis d'Adamas, le douzième éon. C'est pourquoi ta force a dit « : Il ne craindra pas le démon de l'heure de midi. » Et l'heure de midi est celle où elle sortit du douzième éon qui est l'heure de midi. Et elle sortit aussi du chaos qui est la nuit, et la nuit elle sortit du douzième éon qui est au milieu de chacun d'eux. C'est pourquoi ta force de lumière a dit : « l'heure de midi, » parce que les douze éons sont au milieu entre te treizième éon et entre le chaos. Et la parole que ta force de lumière a dite par la Douche de David : « Mille tomberont à sa gauche, et des myriades à sa droite, et ils n'approcheront pas de lui, » signifie qu'une multitude de rejetons du triple pouvoir n'auraient pu rester devant la grande lumière de l'émanation de la lumière ; une foule d'entre eux tomba à la gauche de la Fidèle Sagesse, et une foule d'entre eux tomba à sa droite, et ils ne pouvaient s'approcher d'elle.

« Et la parole que ta force de lumière dit par la bouche de David : « Tu les contempleras cependant, et tu verras le traitement des pécheurs, parce que tu es son espérance, Seigneur, » signifie que la Fidèle Sagesse a contemplé ses ennemis qui ont tous été renversés à la fin, et non seulement elle les a vus ainsi, mais toi. Seigneur, le premier mystère, tu as enlevé la force de la lumière qui est dans la force à la face de lion, et tu as enlevé la force à tous les rejetons du triple pouvoir, et tu les as précipités dans le chaos, les empêchant de venir dans leurs régions ; c'est pourquoi la Fidèle Sagesse a contemplé ses ennemis ; elle les a contemplés renversés dans le chaos, et elle a vu aussi la rétribution qui leur a été faite. Ils avaient voulu enlever à la Sagesse sa lumière ; tu les as traités en conséquence, et tu leur as enlevé la lumière qui est en eux, au lieu de lumières de la Sagesse qui a été fidèle à la lumière des régions supérieures, et suivant la manière dont ta force de lumière s'était exprimée par la bouche de David : « Tu a pris un asile dans un lieu élevé, le mal ne t'approchera pas. » Ce qui signifie que lorsque la Fidèle Sagesse, ayant foi en la lumière, était affligée par ses ennemis, elle adressa une hymne à la lumière, et ils ne purent lui faire aucun mal, et ils ne purent approcher d'elle. Et la parole que la force de ta lumière dit par la bouche de David : « Il a commandé à ses anges de te guider dans toutes tes voies et de te porter dans leurs mains, de peur que tu ne te frappes le pied contre une pierre, » signifie ceci : Tu as commandé à Gabriel et Michel de conduire la Sagesse dans toutes les régions du chaos, jusqu'à ce qu'ils l'en aient ramenée, et de la porter clans leurs mains, afin que ses pieds ne touchent pas les ténèbres inférieures. Et la parole que ta force de lumière a dite par la bouche de David : « Tu marcheras sur le serpent et sur le basilic, et tu marcheras sur le serpent et sur le dragon, parce que tu as eu confiance en moi, » signifie que lorsque la Fidèle Sagesse s'est élevée au-dessus du chaos, elle a marché sur les rejetons du triple pouvoir; elle a marché sur ceux qui sont a face de serpent et sur ceux qui sont à face de basilic à sept tètes, et elle a marché sur la force à face de lion, et sur celle qui est à face de dragon, et comme elle fut fidèle à la lumière, elle a été préservée d'eux tous. Telle est, Seigneur, l'explication des paroles que tu as dites. « Et il advint que lorsque le premier mystère eut entendu ces paroles, il dit : «C'est bien, Jacques, que je chéris, » Et le premier mystère continuant de parler dit à ses disciples : « Et il advint que lorsque j'eus reconduit la Fidèle Sagesse dans le chaos, elle s'écria derechef, disant : « Je suis préservée dans le chaos, et je suis délivrée des liens des ténèbres. Je suis venue vers toi, ô lumière, parce que tu as été la lumière, en me préservant et me protégeant de tous côtés, et ceux de mes ennemis qui combattent contre moi ont fui devant la lumière, et ils n'ont pu approcher de moi, parce que ta lumière était avec moi, et que l'émanation de ta lumière me protégeait, lorsque tous mes ennemis qui me tourmentaient m'avaient enlevé mes forces et m'avaient jetée, dépourvue de toute lumière, dans les enfers. Je fus comme une matière inerte devant eux. Et ensuite la force de ton émanation vint de toi vers moi pour me sauver. Elle brilla à ma gauche, et elle brilla à ma droite, et elle m'entourait de toute part, et nulle des régions moyennes où j'étais n'était sans lumière. Tu purifiais en moi toutes mes matières mauvaises, et je fus au-dessus de toutes mes matières à cause de ta lumière et à cause de l'émanation de ta lumière. Je me confiai en ta lumière, et la lumière pure de ton émanation me secourut, et mes ennemis qui me tourmentaient furent éloignés de moi. » Tel est le cantique que dit la Fidèle Sagesse lorsqu'elle fut délivrée des liens du chaos. Et maintenant que celui-là entende qui a des oreilles pour entendre. »

Et quand le premier mystère eut achevé de dire ces paroles, Thomas s'avança et dit : «Seigneur ,mes oreilles ont reçu la lumière, et mon intelligence comprend les paroles que tu as dites. Permets-moi de donner l'explication des paroles qu'a dite la Fidèle Sagesse.»

Et le premier mystère répondant à Thomas, dit : «Je le permets de donner l'explication de l'hymne que m'adressa la Fidèle Sagesse. » Et Thomas dit : « Seigneur, quant à l'hymne que t'adressa la Fidèle Sagesse lorsqu'elle fut délivrée du chaos, ta force de lumière a jadis prophétisé par la bouche de Salomon, fils de David, lorsqu'il a dit dans son ode : « J'ai été préservé des chaînes qui me menaçaient. J'ai fui vers toi, Seigneur, parce que tu as été la main qui m'as protégé et défendu, m'assistent contre ceux qui combattaient contre moi, et ils ne se sont pas montrés, parce que ta face était avec moi, me défendant par un effet de ta grâce. J'ai été frappé et vilipendé devant la multitude, et ils m'ont rejeté. J'ai été comme du plomb devant eux. Mais ta force est venue à mon secours, car tu as posé des lampes à ma droite et à ma gauche, afin qu'autour de moi nul ne manquât de lumière. Tu m'as couvert de l'ombre de ta miséricorde, et j'ai été sur les vêtements de peaux .Ta main droite m'a élevé, et tu m'as guéri de mon infirmité. Je suis devenu fort par ta vérité, et j'ai été sacrifié pour ta justice. Ceux qui combattaient contre moi ont été éloignés, et j'ai été justifié par ta bonté en ton repos et pour l'éternité de l'éternité. » Voilà, Seigneur, l'explication du cantique qu'a dit la Fidèle Sagesse. » Et le premier mystère, après avoir entendu les paroles qu'avait dites Thomas, lui répondit : « C'est bien, Thomas, et grand est ton bonheur; c'est l'explication de l'hymne qu'a dite la Fidèle Sagesse. »

Elle premier mystère, continuant de parler, dit a ses disciples : « La Fidèle Sagesse m'adressa ensuite une autre hymne, disant : « J'élève derechef ma voix vers toi. Tu m'as retirée de la région élevée des éons qui est au-dessus du ciel, et tu m'as conduite aux régions inférieures, et tu m'as délivrée des régions inférieures, et tu as enlevé la matière qui est dans mes forces, et tu as éloigné de moi les émanations du triple pouvoir qui me tourmentaient et qui étaient mes ennemis, et tu m'as donné ton assistance pour que je fusse délivrée des chaînes d'Adamas et pour que je puisse vaincre le basilic à sept tètes. Tu l'as renversé par mes mains et tu m'as placée au-dessus de sa matière. Tu l'as détruite pour que sa race ne surgit pas depuis; tu es resté avec moi, me donnant de la force, et ta lumière m'a entourée de toutes les régions et tu as rendu sans puissance toutes les émanations du triple pouvoir, car tu leur as enlevé la force de leur lumière, et tu as dirigé mes voies pour me tirer du chaos, et tu m'as fait sortir des ténèbres matérielles, et tu as retiré toutes mes forces de ceux dont tu as enlevé la lumière. Tu as jeté en elles une lumière pure, et tu as donné une lumière pure venant de la lumière des régions supérieures à toutes les parties de mon être qui n'avaient aucune lumière, et la lumière de ta face est devenue pour moi la vie. Tu m'as ramenée au-dessus du chaos, afin que toutes les matières qui sont dans ses régions soient dissoutes, et afin que ta lumière renouvelle toutes mes forces, et qu'elle soit dans elles toutes. Tu as mis en moi la lumière de ton émanation. Je suis devenue une lumière purifiée.» Telle est la seconde hymne que dit la Fidèle Sagesse. Et que celui qui comprend ce cantique avance afin qu'il l'explique.»

Partager cet article

Repost 0
Published by X - dans Gnose
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Loge de Recherche Laurence Dermott
  • Loge de Recherche Laurence Dermott
  • Contact

Blason de la RL Laurence Dermott

Loge-Dermott.gif

        727 ARTICLES

                       537 ABONNES 

Recherche

St Patrick blessing

 

 irish-flag-cd51f

May St. Patrick guard you wherever you go,

and guide you in whatever you do,

and may his loving protection

be a blessing to you always.

God save the Ireland

           

Michaël Collins

Danny Boy