Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 08:31

Ce travail est l’aboutissement d’une réflexion venue lors d’un autre travail ou j’ai demandé ce qui de la LOGE ou de l’ÉGRÉGORE est SACRE. 
Apres de longues et douloureuses cogitations voici ma Pierre pour l’édifice.    
Ici on a cloué un delta, miroir de lumières. Il nous raconte le Un et nous sommes multiples. Il nous faudra, longtemps, arpenter la Loge avec notre perception fragmentaire pour essayer d'appréhender la permanence et la réalité de cet univers d'unicité. Alors, soulevons quelques voiles, viens mon F\, entrons dans le visible, écoutons nos Symboles, il y a ici une lumière à recueillir.    
Les Symboles font vibrer ce qui est caché en nous et l'amènent à notre niveau de conscience. Le Symbole est le lieu de séjour d'une vérité qui sommeille: c'est le bouton de rose qu'une caresse de lumière va faire épanouir. Dans la lumière de notre Loge, essayons d'éclairer le sens symbolique du Rituel. Pourquoi le fait-on ? Que peut-on en attendre ?    
Je vous en propose, non pas l'explication, mais un témoignage de mon expérience. Si tu veux, mon F\, ensemble, démontrons l'hypothèse de ce que nous pourrions faire. 
Le Rituel est le moyen de la mise en condition et de notre insertion dans une atmosphère vibratoire telle qu'il permet, au mieux, l'expansion de notre conscience et la force du verbe, chacun étant à sa place, fondu avec les autres, pour remplir sa mission comme il le doit.    
Le Rituel fait de nous cet esprit libre qui nous permet de nous construire.    
Je ne puis retenir l'idée que le Rituel, opérant une transmutation spirituelle aurait alors une efficience magique. Pouvons-nous accepter cette vision du rôle du Rituel? Car c'est bien de cela qu’il s'agit et c'est bien de cela que nous allons nous entretenir.    
Mais si les mots sont gênants, prenons ceux d'Egrégore, de conscience, de fusion dans le Sacré.                                       .
Comment le Rituel rejoint le Symbole en faisant communiquer les plans entre eux, en projetant sur un plan inférieur une signature macrocosmique et en permettant à ce qui est en bas de rejoindre ce qui est en haut ?    
Par l'utilisation consciemment ordonnée de mots, de gestes, de sons, peut-on contraindre une réalité transcendante à être présente ici, pour nous permettre de la rejoindre ou de la retrouver en nous-mêmes ?    
Le Rituel est avant tout un outil qui, en nous faisant à chaque fois tenter de bâtir un Temple, représente le média permettant d'atteindre cette transcendance. Nous sommes Pierres et le Rituel permet de rendre ces Pierres les plus conformes à leur intégration dans la construction du Temple, même et surtout si elles ne sont pas toutes identiques; Pierres brutes, parpaing, Pierres cubiques, voussoirs, Pierres de voûte! Le Rituel comme ses Symboles relie, non pas les sujets à l'objet, mais les sujets entre eux et les sujets au Sacré. 
Comme le dit notre V\ M\ 
Avec votre aide, je vais ouvrir la Loge, avec votre volonté de vous assembler en édification. Alors commençons la consécration du temps et de l'espace du Temple en les faisant passer de l'espace profane à l'espace Sacré. Retrouvons le temps et l'espace primordial, passons de l'espace et du temps à l'espace-temps.    
Nous sommes bien sur un chantier. Le V\, M\  « d'œuvre », vérifie que les éléments de la consécration sont réunis, interroge les Lumières pour savoir si chaque Ouvrier est à sa place dans l'organisation des tâches.    
Pourquoi êtes-vous placés ainsi? 
Il consacre alors le temps à la construction et la construction à ce temps 
Puisqu’ il est l'heure et que nous avons l'âge… 
Il veille à ce que chacun devienne le médiateur des mondes, comme un axis mundi : 
Debout et à l'Ordre mes FF\    
C’est la construction d'un Temple, c'est le choix d'un Ordre ou, chaque F\ et un pilier, il nous rétablis homme dans une relation spirituelle. Construire un Temple, c'est se réintégrer en soi, c’est également sortir de soit et participer à l’Egrégore.    
Les 3 coups de maillet matérialisent par leurs vibrations la dimension de la Loge et dédicacent l'espace au Sacré. Par leur rythme, ces coups de maillet, donnés par les 3 lumières inscrivent la Loge dans l'élévation du Temple symbolique érigé en esprit. Ces coups actualisent les battements de nos cœurs sur une même cadence et produisent de l'Egrégore, qui devient mur du Temple.    
Nous entrons dans le Sacré. C'est le Rituel qui, en tant qu'unité de langage, nous protège de la déviance que serait la construction devenant une tour de Babel.    
Au cours de la Tenue, tout déplacement s'inscrit comme un trajet Sacré. Toute déambulation traverse l’Egrégore. Le pas de celui qui avance est l'arpentage du temps avec son corps, mesurant l'échange des mouvements et des énergies des FF\.    
De l'orient à l'occident, du nord au sud, du zénith au nadir.    
Parcourir la Loge, c'est s'ériger aussi en Temple en redessinant la projection de la création dans une réalisation à l'échelle humaine.    
Et 3 officiers plus 1 en atteste :   

  • Le couvreur, retient les métaux qui ne doivent pas entrer dans la construction du Temple. Les objets de métal sont ceux de la violence; à l'intérieur du Temple, les Pierres sont déjà équarries et s'assemblent dans le silence.
  • La grâce, la beauté et l'harmonie. Le 2ème Surv\, rassemble ce qui est épars en provoquant des affinités de fusion
  • Sa force agit comme un catalyseur et multiplie des foyers d'énergie c’est le 1er Surv\
  • En sa personne le V\ M\ concilie, l'ensemble de toutes les énergies qu'il capte depuis la Loge. Il les coordonne, les stabilise et dans sa sagesse les répand sur la Loge et les embellies.

  
Il n'y a pas que les Off\, qui, par commandement (les 3 lumières), ou par exécution (le collège), participe à cette œuvre de création. Par leurs attitudes Rituelles, les FF\ en leur place, activent leur Colonne.    
Les invocations, les acclamations sont des modes opératoires collectifs qui, en tant que vibrations ou phonèmes, agissent sur les énergies des différents plans, pour transmuer la Loge en Temple. Le F\ Mac\ connaît les gestes physiques et mentaux qui ont commencé le Temple.    
Le chantier de chaque Tenue  est la résultante de l'effort de chacun pour le faire progresser dans son édification, toujours et seulement ébauché par l'élan créateur.    
Que la sagesse illumine nos travaux!    
Cette inspiration ravive en nous, Tenue  après Tenue, la conscience de l'incessante succession des Ouvertures et Fermetures Sacré. Orient, orientation, début de lumière, commencement et recommencement du monde. La place entre les Col\,  où les App\ présentes leurs travaux, ne doit pas être perçue comme une vexation, mais au contraire comme la conscience du point géographique initial qui leur offre un parcours orienté dans une géographie Sacrée.    
Chaque Tenue  ne permet que de préparer la suivante qui poursuit le chemin vers l'initiation, vers l'achèvement, en Force, du Temple, jamais atteint. Chaque Tenue  est l'indispensable épuration de l'âme avant sa rencontre avec le Sacré.    
Le F\ M\ ne pourra être à l'heure de ce rendez-vous que par la magie d'un certain nombre d'opérations mentales qui ouvrent les portes.    
Pour l'App\les 3 coups de maillet sont le rappel des 3 voyages effectués lors de l'initiation. C'est donc la réactualisation des purifications par l'eau, l'air et le feu.    
C'est dire ainsi que celui qui n'a pu assister à l'ouverture des travaux et qui vient après, doit opérer symboliquement un accéléré mental qui lui permet de rejoindre l'efficience des travaux commencés. Il le fait par les 3 pas de l'App\et les salutations aux 3 lumières qui lui firent subir les épreuves purificatrices .   
Chaque Tenue  est la répétition du Rituel. C'est un mantra qui fait passer de la position à la posture, de la posture à l'Ordre, de l'Ordre à l'harmonie. En cela le Rituel est le trajet tangible que permet cette méthode.    
Le Temple est bâti de la foi vivante de notre fraternité. Sa construction renouvelée à chaque Tenue  a pour but la manifestation concrète de notre amour du principe de vie. Pourquoi rechercher l'Egrégore?    
Il m'est venu une idée en lisant le livre de l'astrophysicien Hubert Reeves : « Patience dans l'azur », livre qui analyse l'univers à partir du Big Bang initial. Je retiendrai de son chapitre sur les énergies, que, quelle que soit la dimension des corps étudiés, la masse de ces corps, prise isolément, pèse plus lourd que la masse de ces mêmes corps reliés dans une structure commune. Par exemple la somme des masses d'un électron et d'un proton est plus grande que celle d'un atome d'hydrogène qu'ils constituent en s'associant. La différence de poids est due à l'émission d'un photon ultra-violet, dégagé au moment de la constitution d'un atome.    
De même, un proton et un neutron pèsent plus lourd séparément que réunis en noyau de deutéron. En s'associant les deux particules libèrent de l'énergie sous forme d'un rayon gama.    
On appelle force, ce qui permet aux éléments de se lier en corps constitués: force électromagnétique pour les atomes, force nucléaire pour les noyaux, quarkienne pour les nucléons, gravifique pour les astres : Que la force soutienne nos travaux. La force du Rituel Maç\ associe nos esprits individuels pour former l'Egrégore particulièrement ressenti au cours de la chaîne d'union.    
Alors je fais une hypothèse : en se formant, l'Egrégore libère une énergie qui se manifeste dans l'ailleurs. Cet agencement d'humanité s'organise de la façon la plus complexe quand il s'agit d'un Temple, car c'est là, la représentation maximale d'information sur l'univers. Quand nous sommes devenus Pierres du Temple, les transmutations du 2 produisent le 3-qui-est-un et libèrent de l'énergie. Ainsi "l'Égrégorisation" dégage un je-ne-sais-quoi énergétique qu'il est bien difficile de caractériser avec précision. Mais, ce que je crois, c'est que « ce je-ne-sais-quoi », dans l'ailleurs où il est projeté, est un rayonnement dont l'influence pourrait être l'exhalaison de nos cérémonies Rituelles fraternelles, protégées par la sagesse et la beauté, allant livrer leurs forces dans un combat d'énergies du bien contre celles du mal.    
Pour avoir visité quelques ateliers, pour avoir entendu parler de pratiques Rituelles, on ne peut nier qu'il existe un conflit entre le Sacré et le profane dans différentes Loges. Cependant pour nous, réaffirmons que l'homme accompli est au milieu. Il serait dangereux de tout vouloir sacraliser, l'histoire des religions en livre de tristes souvenirs.    
Mais aller jusqu'au bout du profane est une autre forme de totalitarisme, alors le Sacré revient de manière destructrice par des manifestations d'intégrisme.    
C'est pourquoi l'homme et le F\ M\ tout particulièrement, doit être au milieu du profane et du Sacré, au centre du conflit SACRÉ / PROFANE et réussir une alliance d'univers et une alliance d'humanité dans ce que nous appelons équerre et compas. 
J’ai dis V\ M\

source : www.ledifice.net

Partager cet article

Repost 0
Published by M\ D\ - dans Planches
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Loge de Recherche Laurence Dermott
  • Loge de Recherche Laurence Dermott
  • Contact

Blason de la RL Laurence Dermott

Loge-Dermott.gif

        727 ARTICLES

                       537 ABONNES 

Recherche

St Patrick blessing

 

 irish-flag-cd51f

May St. Patrick guard you wherever you go,

and guide you in whatever you do,

and may his loving protection

be a blessing to you always.

God save the Ireland

           

Michaël Collins

Danny Boy