Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 09:44

Symbolisme

·    Le nombre 7, selon Ambroise, correspond à l'Ancien Testament mais il le voit aussi comme le nombre représentant la virginité. Thibaut De Langres lui accorde aussi cet attribut parce qu'il est le seul des neuf premiers nombres qui n'engendre pas et le seul qui ne soit pas engendré. Il est considéré comme vierge et représentatif de l'Esprit-Saint auxquels sont attribuées les mêmes propriétés. Macrobe y va dans le même sens disant qu'il symbolise Minerve, née de son père sans passer par une mère.

·    Le sept indique le sens d'un changement après un cycle accompli et d'un renouvellement positif.

·    Nombre parfait et symbole de l'abondance divine, il est aussi selon la Bible le nombre du châtiment, de la purification et de la pénitence. Il est aussi attribué à Satan qui s'efforce de copier Dieu se faisant le singe de Dieu. Ainsi la bête infernale de l'Apocalypse (Ap 13,1) a sept têtes.

·    C'est le nombre de l'homme parfait, complet et parfaitement réalisé en tant que somme du quatre femelle et du trois mâle. [3, 5, 6, 9, 22, 108]

·    Symbole de la totalité de l'Univers créé ‑ 3 le ciel + 4 la terre ‑ il exprime la création au sein de laquelle l'homme évolue.

·    Saint Augustin voit le sept comme la perfection de la Plénitude. Il en faisait aussi le nombre de la créature, considérant non la vie de celle-ci mais son devenir, l'évolution.

·    Symbole de l'infini nombré dans son retour au principe, celui du serpent qui se mord la queue, d'après Abellio. Il serait aussi le chiffre de l'accomplissement dans l'espace‑temps.

·    C'est le nombre de l'initiation, c'est‑à‑dire l'union du manifesté avec l'infini.

·    Symbole de vie éternelle chez les Égyptiens: il symbolise un cycle complet, une perfection dynamique.

·    Chez les Indiens de la prairie et les Indiens Pueblo, le nombre sept représente les coordonnées cosmiques de l'homme.

·    En Afrique et pour les Bambaras du Sénégal, sept est un symbole de la perfection et de l'unité.

·    Les Dogons considèrent le nombre sept comme le symbole de l'union des contraires, de la résolution du dualisme, donc comme symbole d'unicité et de perfection. Il est aussi la marque du maître de la parole.

·    Le sept symbolise la croix avec ses six directions plus le centre ‑ étendues indéfinies se dirigeant vers le haut, le bas, la droite, la gauche, en avant et en arrière.

·    Le dé symbolise le sept: le dé lui‑même, 1, ayant 6 faces....

 

Bible

·    Les sept démons qui sont sortis de Marie de Magdala. (Lc 8,2)

·    Les sept demandes dans la prière du Notre‑Père.

·    Les sept paroles de Jésus prononcées sur la croix:

 

                        Mon Père, mon Père, pourquoi m'avez‑vous abandonné? (Mt 27,46)

                        Tu seras aujourd'hui avec moi dans le paradis ‑ au bon larron.

                         (Lc 23,43)

                        Père, je remets mon âme entre tes mains. (Lc 23,46)

                        Père, pardonnez‑leur, car ils ne savent ce qu'ils font. (Lc 23,34)

                        Mère, voilà ton fils, (à Jean): Voilà ta mère. (Jn 19,26)

                        J'ai soif. (Jn 19,28)

                        Tout est consommé. (Jn 19,30)

 

·    Le démon chassé ramène avec lui sept autres plus fort que lui.

·    Les sept diacres de l'Église primitive: Étienne, Philippe, Prochore, Nicanor, Timon, Parménas et Nicolas. (Act 6,5)

·    Le nombre sept revient souvent dans l'Apocalypse: les sept candélabres d'or (Ap 1,12‑20), le mystère des sept étoiles (Ap 1,16‑20), les sept sceaux (Ap 7 et 8), les sept lettres adressées aux sept églises (Ap 2 et 3), les sept trompettes (Ap 8,6 et 11,15), les sept tonnerres (Ap 10,3‑4), les sept rois (Ap 17,9), les sept têtes de la Bête (Ap 13,1), les sept fléaux des sept coupes (Ap 15,5), etc. "Buisson d'épine", au cours de l'une de ses apparitions, a compris un jour que les sept lampes et les lampadaires dont il est fait mention dans l'Apocalypse, représentaient les sept principales Églises ou Croyances, c'est-à-dire: catholique romaine, orthodoxe, musulmane, anglicane, protestante, etc. mais seulement l'Église catholique romaine est demeurée allumée avec le vrai feu du Saint-Esprit. [53]

·    Les sept dons de l'Esprit de Yahvé: Sagesse, Intelligence ou Discernement, Conseil, Force ou Vaillance, Science ou Connaissance, Piété, Crainte de Dieu. (Is 11,2‑3)

·    La lumière des sept jours. (Is 30,26)

·    L'Ecclésiatique, chapitre 17 verset 5, énumère 7 sens chez l'homme qui sont, en plus des cinq sens connus, ceux de l'intelligence et de la parole (Si 17,5). Ce verset n'apparaît pas dans la Bible de Jérusalem. On le retrouve cependant dans quelques manuscrits grecs.

·    En Mt 25,35-36, Jésus énumère six actions charitables qui seront prises en compte lors du Jugement dernier pour le salut de l'homme: visiter les malades, désaltérer les assoiffés, nourrir les affamés, racheter les captifs ou visiter les prisonniers, vêtir ceux qui sont nus et accueillir les étrangers. Mais au XIIIe siècle, on découvre dans les écrits de Lactance une septième oeuvre de miséricorde: ensevelir les morts. Celle-ci fut ratifiée en 1220 par la collection canonique de Raymond de Penafort.

·    Le cadeau de l'insensé ne te sert à rien car ses yeux sont avides de recevoir le septuple. (Si 20,14)

·    Le festin de noces de Salomon dura sept jours.

·    Dans les psaumes il est écrit: "Sept fois par jour je te loue pour tes justes jugements" (Ps 119,164) et encore "Les paroles du Seigneur sont sincères, argent natif, qui sort de terre sept fois épuré" (Ps 12,7). Le psalmiste parle aussi des sept clameurs de Dieu qui se manifestent dans les phénomènes célestes.

·    Les sept psaumes de pénitence: 6, 31, 37, 50, 101, 129, 142.

·    Le Lévitique prescrit une pénitence de sept ans pour chaque péché.

·    Nombre de fois qu'un lépreux est arrosé du sang d'un passereau.

·    Nombre de jours pendant lesquels quelqu'un était impur s'il touchait un cadavre.

·    Le deuil chez le peuple d'Israël durait sept jours. (Gn 50,10; Jdt 16,24; Si 22,12)

·    L'infidélité reçoit un septuple châtiment.

·    On immole généralement sept animaux de la même espèce.

     (Lv 23,18; Nb 23,1 et 28,11; Job 42,8)

·    Les aspersions se répètent sept fois. (Lv 4,6; Nb 19,4)

·    Les sept lampes et les sept becs sur le lampadaire tout en or, de la vision de Zacharie.            (Za 4,2)

·    Zacharie parle des sept yeux de Dieu qui surveillent tous les peuples de la terre. (Za 4,10)

·    Les sept marches de l'escalier du porche méridional du temple d'Ezèchiel. (Ez 40, 26)

·    Le chandelier à sept branches des Hébreux.

·    Balaam dressa sept autels. (Nb 23,4)

·    Il y a sept patriarches: Abraham, Isaac, Jacob, Moïse, Aaron, Joseph et David.

·    Sept nations qui avaient la terre de promission furent exterminées devant Israël. (Dt 7,1)

·    Il y a sept semaines entre Pâques et la Pentecôte. (Lv 23,15)

·    La fête de Pâque des juifs durait sept jours.

·    Il y a sept jours de fête des Tabernacles. (Lv 23,34)

·    La fête de la Dédicace du temple de Salomon succédait immédiatement à celle des Tabernacles et durait sept jours.

·    Les sept prêtres portant sept trompettes, lors de la prise de Jéricho, doivent, le septième jour, faire sept fois le tour de la ville. (Jos 6,11‑16)

·    Les sept maris qu'eut Sarra, fille de Ragouël, avant d'épouser Tobie. Ces époux précédents avaient été tués le premier soir de la nuit de noce par le démon Asmodée. Tobie, grâce à un encens, en réchappa. (Tb 7,10‑11)

·    Le règne de David à Hébron dura sept années. (1 R 2,11)

·    Les amis de Job restèrent près de lui durant sept jours et sept nuits pour le consoler.

·    La construction du Temple bâti par Salomon dura sept ans ‑ de la 4e année à la 11e année de son règne. Il comportait trois parvis et sept enceintes. (1 R 6,38)

·    Par sept fois, Elisée s'étendit sur l'enfant, qu'il ramena à la vie. (2 R 4,35)

·    Le lépreux Naamân plonge sept fois dans le Jourdain et se lève guéri. (2 R 5,14)

·    Le juste tombe sept fois et se relève pardonné. (Pr 24,16)

·    Le Seigneur prescrivit de manger pendant sept jours des pains sans levain. (Ex 12,15)

·    Il faut sept jours pour la consécration d'Aaron et de ses fils, et de l'autel. (Ex 29,35‑37)

·    Si tu achètes un esclave hébreu, il servira six années; mais la septième il sortira libre sans rien payer. Les esclaves étaient libérés la septième année qui correspondait à l'Année du Sabbat appelée aussi Année de Dispense. (Ex 21,2)

·    L'année juive débutait dans l'allégresse à la nouvelle Lune du septième mois, le jour des Trompettes.

·    Pendant six années, tu ensemenceras la terre, et tu en recueilleras le produit. Mais le septième, tu la laisseras reposer en jachère. (Ex 23,10‑11)

·    Les sept vaches grasses et maigres, ainsi que les sept épis pleins et vides, vues en songe par le Pharaon et interprété par Joseph comme étant sept années d'abondance et sept années de disette. (Gn 41,17)

·    Jacob servit sept ans pour Rachel. (Gn 29,20) [14, 21]

·    Caïn serait vengé sept fois si quelqu'un le tuait. (Gn 4,15)

·    Joseph demeura en prison sept ans lorsqu'il fut faussement accusé d'avoir couché avec la femme de son maître.

·    Les sept brebis données en présent à Abimelech par Abraham. (Gn 21,28)

·    Les sept couples de chaque espèce de bétail qui entra dans l'arche de Noé et qui furent sauvés du déluge. (Gn 7,2)

·    Le septième jour, le sabbat, Dieu chôma. (Gn 2,2)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Thomas Dalet - dans Symbolisme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Loge de Recherche Laurence Dermott
  • Loge de Recherche Laurence Dermott
  • Contact

Blason de la RL Laurence Dermott

Loge-Dermott.gif

        727 ARTICLES

                       537 ABONNES 

Recherche

St Patrick blessing

 

 irish-flag-cd51f

May St. Patrick guard you wherever you go,

and guide you in whatever you do,

and may his loving protection

be a blessing to you always.

God save the Ireland

           

Michaël Collins

Danny Boy