Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 09:41

Symbolisme

·    C'est le nombre de l'harmonie et de l'équilibre. C'est aussi le nombre de la grâce divine.

·    Le chiffre 5 est caractéristique de l'homme. D'abord, selon la Kabbale, c'est le chiffre de l'Homme parfait ‑ débarrassé du côté animal. Selon la Bible, il est le symbole de l'Homme‑Dieu de par les cinq plaies du Christ en croix - à ce titre, il est aussi considéré comme le nombre de la grâce. Mais il est aussi associé à l'homme en général ‑ 2 + 3 ‑ possédant un caractère instable de dualité, 2, malgré sa divinité, 3. Le 5 se retrouve également dans le corps humain: les cinq doigts de la main et des pieds, les cinq sens ‑ le toucher, le goût, l'odorat, l'ouïe et la vue ‑, les cinq membres ‑ les deux bras, les deux jambes et la tête, le buste étant le centre ‑, les cinq os formant le métacarpe, le métatarse et la boîte crânienne, etc. [1, 3, 6, 7, 9, 22, 108]

·    Envisagé comme le médiateur entre Dieu et l'univers, le cinq est considéré comme symbole de l'univers.

·    Pour Hildegarde de Bingen, le nombre 5 est le symbole de l'Homme, celui-ci se divisant, dans le sens de la longueur autant que dans celui de la largeur (bras écartés), en cinq parties égales, et de la sorte pouvant s'inscrire dans un carré parfait.

·    Symbole de la volonté divine.

·    Symbole de la perfection chez les Mayas.

·    Symbole de la conscience incarnée ‑ 4, Matière, + 1, Esprit.

·    Symbolise la force et les limites de l'homme dans sa maîtrise sur l'Univers.

·    Selon Thibaut De Langres, le chiffre 5 est attribué au monde pour certaines raisons. D'abord parce que le monde se meut suivant un mouvement circulaire, de même que le 5 quand on le multiplie par lui‑même ou par les autres impairs revient périodiquement. Aussi est‑il appelé en ce sens "périodique". Cinq années font un lustre, de "lustrare" qui signifie "faire le tour". D'autre part, le 5 est attribué au monde du fait qu'il est composé du premier pair et impair, 2 et 3. Le monde en effet, c'est‑à‑dire l'ensemble des choses, s'agrandit par le masculin et le féminin ‑ pair est féminin et impair masculin.

·    En Chine, c'est le nombre du Centre en plus d'être considéré comme un nombre masculin porte‑bonheur.

·    Nombre de la vie et de la nature, selon Aeppli.

·    En tant que somme ou plutôt l'union du premier nombre femelle et du premier nombre mâle, il est le symbole de vie créatrice et d'amour érotique selon Jung. Mais celui-ci interprète également ce nombre comme celui de la révolte.

·    Nombre nuptial chez les Étrusques et les Romains parce qu'il est le premier nombre résultant de l'addition du premier nombre féminin et du premier nombre masculin. Pour la même raison, C. Agrippa l'appelle le nombre du mariage. [6]

·    Dans la Méso-Amérique, le cinq, souvent représenté dans la sculpture par une main ouverte, est sacré.

·    Au Mexique, il est le chiffre du maïs, dont la première feuille sort cinq jours après les semailles, et le dieu du maïs est le patron des enfants qui n'ont pas encore atteint l'âge de cinq ans.

·    Pour H.-P. Blavatsky, "5 est l'esprit de vie et d'amour humain."

 

Bible

·    Les cinq plaies de Jésus sur la croix. [55]

·    Les cinq pièces du vêtement restant de Jésus lors de sa crucifixion après que les soldats eurent fait quatre parts de son habit, plus sa tunique qu'ils ne déchirèrent pas. (Jn 19,23)

·    Saint Paul déclare que par cinq fois il reçut des Juifs les 39 coups de fouet. (2 Co 11,24)

·    Les cinq vierges sages et folles de la parabole de Jésus. (Mt 25,1)

·    Les cinq portiques de la piscine de Bethesda. (Jn 5,2)

·    Les cinq cailloux qui permirent au petit roi David d'abattre le géant Goliath.

·    Les cinq sortes d'animaux que Dieu demanda à Abraham de lui présenter pour conclure avec lui une alliance: une génisse de trois ans, une chèvre de trois ans, un bélier de trois, une tourterelle et une jeune colombe. (Gn 12, 5‑18)

·    Les cinq chapitres de la Torah ‑ la Loi ‑ selon le Judaïsme qui correspond au nombre des premiers livres de la Bible. Le livre des Lamentations de Jérémie comporte également cinq chapitres.

 

Général

·    Les cinq plaies d'Égypte envoyées par Dieu par l'intermédiaire de Moïse, selon le Coran: l'inondation, les sauterelles, les poux, les grenouilles et le sang. [10]

·    Les cinq chemins partant du calvaire et se dirigeant vers le monde entier, selon les visions d'Anne‑Cathérine Emmerick.

·    Dans les visions de Maria Valtorta, Jésus classifie les sortes d'amour en cinq catégories, chacune de puissance différente et qui sont dans l'ordre: l'amour de Dieu, l'amour maternel ou paternel, l'amour conjugal, l'amour du prochain, l'amour de la science et du travail. Les trois premiers sont de puissance supérieure, tandis que les trois derniers sont de puissance inférieure. Mais ces six divisions se réduisent à cinq car l'amour du prochain et l'amour conjugal sont de nature identique même s'ils n'ont pas la même force, l'amour conjugal n'étant en effet qu'un cas particulier de l'amour du prochain.

·    Dans les révélations reçues par Don Gobbi, du Mouvement Sacerdotal Marial, il est question des cinq montagnes célèbres gravies par Jésus: c'est sur la montagne qu'il promulgua la loi évangélique des Béatitudes; c'est sur le mont Thabor qu'il vécut l'extase de sa transfiguration; c'est à Jérusalem, ville située sur la montagne, qu'il rassembla les siens pour la dernière Cène et qu'il passa les heures douloureuses de son intérieure agonie; c'est sur la montagne du calvaire qu'il consomma son sacrifice, sur le mont des Oliviers qu'advint son détachement définitif des siens par sa glorieuse ascension au ciel. (F4‑485)

·    Un chapelet de la Vierge Marie comprend cinq mystères médités. [15]

·    La pratique des cinq premiers samedis du mois, demandée initialement par la Vierge Marie à Lucie de Fatima le 10 octobre 1925. [9]

·    En Italie, à Lanciano, existe un reliquaire, depuis le VIIIe siècle, où se trouve une hostie consacrée miraculeuse. En célébrant la messe, un prêtre vint à douter de la présence réelle de Jésus-Christ dans l'Eucharistie; et, sous ses yeux, l'hostie consacrée devient une tranche de chair, et le vin, du sang qui se coagula en cinq caillots. Les analyses, effectuées entre le 18 novembre 1970 et le 4 mars 1971, par les professeurs Limoli et Bertelli, de la faculté de médecine de Sienne, en Italie, ont conclu, après examen de l'hostie et du sang conservés depuis le VIIIe siècle, qu'ils n'avaient subie aucune modification! La chair est une tranche de muscle cardiaque humain, issue du myocarde. Le sang correspond à celui d'un sang qui aurait été prélevé sur un humain dans la même journée que celle de l'examen. Et les cinq caillots de sang, de taille inégale, pèsent tous le même poids chacun séparément; et tous ensemble, mis dans le même plateau de la balance, le poids reste identique sans variation.

·    Dans la liste des Papes de l'Eglise Catholique on compte 5 sièges vacants.

·    Le Pape Jean‑Paul II souhaitait promulguer prochainement le 5e et dernier dogme marial: Marie, Corédemptrice, Médiatrice et Avocate (les concepts mêmes représentés dans la Médaille Miraculeuse que reçue Catherine Labouré de la part de la Mère de Dieu, le 27 novembre 1830 à Paris). Les quatre premiers dogmes marials sont les suivants: le dogme de Marie Mère de Dieu (défini au Concile oecuménique d'Éphèse, en 431); le dogme de Marie Vierge Perpétuelle (défini au troisième Concile de Constantinople, en 681); le dogme de l'Immaculée Conception (défini en 1854 et confirmé par la Saint Vierge, à Lourdes, en 1858); et le dogme de l'Assomption de Marie, élevée au Ciel corps et âme (défini en 1950).

·    Les cinq commandements de Bouddha Gautama: Tu ne tueras pas; Tu ne déroberas pas; Tu ne seras pas impudique; Tu ne mentiras pas; Tu ne boiras pas de liqueurs enivrantes. Le Bouddhisme distingue aussi cinq grands maux: l'ignorance, la colère, le désir, la malveillance et l'envie.

·    Dans la mythologie des Dogons on retrouve certains thèmes qui semblent rappeler certaines croyances de d'autres religions. Par exemple, le mauvais ange Ogo se révolte comme Lucifer après avoir tué sa soeur jumelle comme Caïn avait tué son frère Abel. Le bon ange Nomo, frère jumeau de Ogo, est crucifié pour sauver les hommes du péché, mais il ressuscite cinq jours après, période aussi sacrée que la semaine de Pâques pour les chrétiens, et qui devint la semaine de cinq jours qui est encore pratiquée de nos jours par les Dogons.

·    Le Ch'uan‑chen tao se réclame de cinq patriarches. Le Ch'uan‑chen tao est une des deux grandes branches du taoïsme religieux, l'autre étant le Cheng‑i tao.

·    Les cinq couples de Adam et Ève qu'ils y auraient eu simultanément et ce, en cinq endroits différents sur la planète, sur les cinq continents, comme prototypes de cinq races différentes, selon Edgar Cayce. Cependant, selon la mythologie des Dogons, c'est plutôt quatre couples hommes et femmes amphibies que le dieu Ama aurait créés et placés sur Terre. Ces premiers humains étaient immortels, mais leurs descendants devinrent mortels à cause de leurs péchés.

·    Selon les visions d'Anne‑Cathérine Emmerich, les fruits défendus de l'Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal du Jardin d'Éden pendaient par grappes de cinq.

·    Dans l'évangile de Thomas, Jésus mentionne qu'il y a "cinq arbres dans le paradis qui ne bougent ni été ni hiver et leurs feuilles ne tombent pas. Celui qui les connaîtra ne goûtera pas la mort." (log 19.7‑11)

·    Les cinq vertus fondamentales: sagesse, amour, vérité, bonté et justice.

·    Les cinq commandements de l'Église: sanctifier les jours de Fêtes, aller à la messe le dimanche et aux jours de Fêtes, confesser ses péchés au moins une fois l'an, recevoir la communion au moins à Pâques, et payer la dîme à l'Église - au lieu de cette dernière, d'autres versions parlent du respect des jours de jeûne obligatoire. L'Eglise recommande aussi cinq actes aux fidèles avant la Communion: l'acte de foi, d'amour, d'humilité, de désir et d'espérance.

·    Les visions des saints sont classées selon cinq catégories: vision intuitive ou béatifique, vision "abstraite", vision intellectuelle, vision imaginaire et la vision corporelle.

·    Le voyage de Marie et Joseph à Bethléem, pour la naissance du Verbe, dura cinq jours. Ils arrivèrent un samedi, vers quatre heures du soir, selon les visions de Marie d'Agréda. [10000]

·    Les cinq piliers de l'islam: profession de foi, CHAHADA; prière rituelle, SALAT; aumône légale, ZAKAT; jeûne du Ramadan, SAWM; et le pèlerinage à la Mecque, HADJDJ.

·    Dans la tradition juive, le mauvais oeil est considéré comme une importante cause de mortalité. Pour écarter à ce type de sort et s'en préserver, la personne écarte ses cinq doigts de la main droite et prononce la formule «Cinq dans ton oeil» ou «Cinq pour ton oeil». Afin de déjouer le danger qui pourrait découler d'un compliment ou d'un signe d'admiration énoncé publiquement, on s'arrange pour prononcer un nombre contenant un cinq: le quinze ou le cinquante. Le chiffre cinq devient alors un charme en lui-même. Et c'est pourquoi que le jeudi, cinquième jour de la semaine, est sous le signe d'une protection efficace.

·    Les philosophes grecs avaient admis cinq principes dans l'homme: corps, âme animale, psyché, intelligence et esprit divin.

·    Les cinq cycles du calendrier lunaire chinois de douze années lunaires chacun. [12]

·    Les cinq éléments de la théorie chinoise: eau, feu, bois, métal, terre.

·    Chez les Tibétains, les cinq éléments reliés à cinq formes géométriques: le cube à la terre, la sphère à l'eau, le cône au feu, le demi‑cercle à l'air, et la flamme à l'éther.

·    Les cinq takbîrs ou formules de prière, dans la religion islamique. Les musulmans insistent pour que la prière soit faite cinq fois par jour. Mentionnons au passage que Mahomet était âgé de cinq ans lorsque son père Abdallah mourut.

·    Les cinq soleils ou ères chez les Aztèques. [12]

·    En hébreu, le nombre 5 signifie "saisissement, contraction comme par les cinq doigts". C'est, dit Fabre D'Oliver, la matière saisie par le plus matériel des cinq sens.

·    Il y a au Québec 5 archevêchés.

·    La représentation spatiale du nombre 5 est la pyramide ‑ 5 sommets avec 5 faces ‑ et aussi le pentagramme ‑ 5 côtés ‑ dont l'homme y serait compris.

·    Les cinq cartes de Zener utilisées pour certains tests de parapsychologie. Le graphisme de chacune des cartes correspond aux cinq premiers nombres.

·    Les cinq lignes de la portée en musique.

·    Les cinq règnes: élémental, minéral, végétal, animal et humain.

·    Les cinq océans ‑ océan Pacifique, Atlantique, Indien, Arctique et Antarctique ‑ avec les cinq parties du monde géographique: l'Europe, l'Asie, l'Afrique, l'Amérique, l'Océanie.

·    Dans la suite des nombres fondamentaux de 1 à 9, 5 est au centre, de même qu'il est au centre du carré magique utilisant les 9 premiers nombres. [9]

·    Anniversaire de mariage: noces de bois.

 

Guématrie

·    Valeur numérique de la lettre hébreu Hé, h, ‑ Le Non‑Moi ‑ représentant le principe passif par excellence. Cette lettre représente, selon Charrot, "un rayon solaire versant sur la terre sa pluie bienfaisante de vie" et qui symbolise la vie universelle, l'haleine de l'homme, l'air, l'esprit, l'âme, tout ce qui est animateur et vivifiant. Pour le kabbaliste Eléazar de Worm, h symbolise "le souffle". [6, 10]

 

Occurrence

·    Le nombre 5 est employé 253 fois dans la Bible.

·    Dans la Bible, 12 nombres sont utilisés 5 fois. Il s'agit des nombres 28, 35, 38, 41, 62, 90, 110, 148, 700, 800, 80000 et 185000.

·    Le nombre 5 est employé trois fois dans le Coran. (Coran XVIII,21; LVIII,8 et LXXXI,15)

·    Les mots: païen, chrétien, sacrer, Pentecôte et le nom de Ève sont employés 5 fois dans la Bible. Par cinq fois dans le NT on voit Jésus prononcer lui‑même son propre nom (Jn 17,3; Act 9,5 et 22,8 et 26,15; Ap 22,16). Curieusement l'Antéchrist n'est pas nommé dans l'Apocalypse, où il joue pourtant un si grand rôle. Le mot n'apparaît dans la Bible que 5 fois, dans les épîtres de Saint Jean, et nulle part ailleurs.

·    Jean‑Marie Matthieu, dans son livre "Le Nom de Gloire", paru aux Editions désIris, 1992, énumère cinq personnages de la Bible qui ont porté le nom de Jésus: D'adord Jésus le Christ, Fils de Marie; Josué qui entra en Canaan à la tête des Hébreux. Dans la langue hébraïque le nom de Josué, Yehôshoua, est un dérivé du nom Yéshoua, c'est‑à‑dire Jésus (Nb 13,16; Act 7,45); Jésus, fils d'Eliézer, mentionné dans la généalogie de l'évangile de Luc. Ce Jésus serait descendant du roi David et apparenté à la famille de la Vierge Marie (Lc 3,29); Jésus, surnommé Justus, était un Juif converti au Christ et collaborateur de Paul de Tarse (Col 4,11); Et enfin, le brigand Jésus Barabbas, mentionné dans l'évangile de Matthieu: "Pilate dit donc aux gens qui se trouvaient rassemblés: 'Lequel voulez‑vous que je vous relâche, Jésus Barabbas ou Jésus que l'on appelle Christ?". (Mt 27,16‑17)

SOURCE : LES NOMBRES SYMBOLISME ET PROPRIETES(S DESROSIERS)

Partager cet article

Repost 0
Published by Thomas Dalet - dans Symbolisme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Loge de Recherche Laurence Dermott
  • Loge de Recherche Laurence Dermott
  • Contact

Blason de la RL Laurence Dermott

Loge-Dermott.gif

        729 ARTICLES

                    603    ABONNES 

Recherche

St Patrick blessing

God save the Ireland

           

Michaël Collins