Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 09:24

( Bibliothèque municipale de Lyon, Fonds Willermoz, Ms 5933)

 

Ce grade est appelé Chevalier de l'Epée ou Chevalier Maçon parce que la formule de sa réception est toute militaire.

Elle est fondée sur l'histoire parce que les Maçons ayant été conduits à Babylone en captivité, le Temple ayant été détruit, Zorobabel, leur prince, obtint par la suite de Cyrus la permission de le rebâtir; mais comme ils étaient environnés de toutes parts d'ennemis, ils travaillaient tenant l'épée d'une main et la. truelle de l'autre, ce qui a donné lieu à cet Ordre de Chevalier de l'Epée ou Chevalier Maçon comme gens choisis pour mettre en sûreté les ouvriers subalternes, mais qui, pour soutenir une certaine égalité avec leurs Frères, n'étaient pas moins adonnés aux travaux communs.

Quelques-uns les appellent Chevaliers de l'Orient, quoique d'autres en fassent un grade séparé, parce que l'histoire s'est passée dans cette partie du monde.

On les appelle aussi Maçons Libres: 1• parce que 1e grade se donne à visage découvert; 2• parce que parmi les captifs il y avait une classe de Maçons descendus de la race d'Hiram et de Moabon et des premiers architectes que Salomon avait rendus libres de tout impôt et qui furent choisis les premiers par Zorobabel.

On les nomme Zorobabel parce qu'ils représentent ce prince qui reçoit les ordres de Cyrus pour la reconstruction du Temple.

 

Décoration de la loge

 

La loge doit avoir deux appartements contigus et dans chacun un tableau et une décoration.

 

1er appartement

 

Représente l'appartement et la cour de Cyrus, roi des Assyriens régnant à Babylone, I1 doit être tendu en vert et éclairé par 70 lumières pour marquer les 70 années de la captivité. I1 doit avoir à l'orient un trône pour le Maître, au midi des sièges pour les Frères et à l'Occident d'autres pour les Surveillants.

Le carré de la loge doit être fermé par une petite muraille de carton ou de bois d'un pied et demi de hauteur, peinte en carreaux blancs, verts et rouges pour marquer les murailles de Babylone.

Lorsque les Frères sont debout, ils doivent être en dedans du carré et en dehors lorsqu'ils sont assis. Cette muraille sera garnie de 7 tours: 3 au septentrion, 3 au midi et une à l'occident. Les six seront d'un demi pied au dessus des murailles, mais celle du milieu de l'occident 7 pieds et sa circonférence sera proportionnée pour y contenir un homme; elle aura deux portes, l'une en dedans, l'autre en dehors et sans passage pour la lumière.

La tenture de l'occident doit joindre exactement les côtés de cette partie extérieure pour qu'on puisse y entrer et en sortir sans rien apercevoir. Cette porte extérieure sera gardée par deux Servants, l'épée au côté et une pique à la main.

Le tableau de la chambre sera composé d'un trône qui sera sur la ligne de la muraille de l'orient afin qu'assis il soit dans l'intérieur du carré. Derrière le trône il y aura une toile représentant le songe de Cyrus, savoir un lion furieux et rugissant prêt à se jeter sur lui; plus haut, la. gloire du Grand Architecte; sur un trône au dessous seront Nabuchodonosor et Balthazar, prédécesseurs de Cyrus, chargés de chaînes; du centre de la gloire il sortira un vautour qui portera ces mots: Rends la liberté aux captifs; derrière cette (tenture?), il doit y avoir des vagues représentées qu'on puisse agiter au besoin représentant le fleuve Starbuzanaï.

Sur ce fleuve sera posé un pont de bois solide, lequel conduira au second appartement, et l'on agitera les flots quand les Frères passeront sur ce pont pour se rendre au second appartement.

 

2d appartement où se passe la 2de action

 

Il représente l'enceinte ou espace de terrain dans lequel le 2d Temple a été bâti. Le Temple doit y reparaître dans toute sa splendeur et la tenture y sera rouge.

Les décorations comme au Grand Architecte; le tableau de même.

 

Titres du ler appartement

 

Le Maître représente Cyrus et est appelé Souverain Maître.

Le Premier Surveillant représente Nabuzardan son premier Général.

Le Deuxième Surveillant représente le second Général,

Le Secrétaire, 1e Chancelier.

Le Maître des Cérémonies, le Grand Maître.

Le récipiendaire, Zorobabel.

Et les Frères, princes de la cour, nommés Princes Chevaliers.

 

Titres du 2d appartement

 

Le Maître est appelé Très Excellent Maître ou l'Excellence de l'Ordre.

Les Surveillants, Très Puissants.

Les Officiers, Très Respectables.

Les Frères, Très Vénérables.

Et le récipiendaire, Zorobabel.

 

Habillement des Frères dans le ter appartement

 

Le Maître et les Officiers portent au col un large cordon vert moiré tombant en pointe sur l'estomac, sans bijoux; le Maître a un sceptre et les Frères l'épée à la main. Les Surveillants et les Frères auront un large cordon vert moiré passé en bandoulière de la gauche à la droite, sans bijoux, plus un tablier doublé de taffetas vert bordé d'un petit ruban, sans autre signe, et la bavette basse.

Le tablier et cordon ne peuvent se porter que dans les fonctions qui se passent dans le ler appartement, puisque ce sont des meubles profanes que Cyrus avait voulu donner aux membres de sa cour, croyant que c'était suffisant pour en faire des Maçons; on les porte cependant en ce jour en mémoire de ce crue ce prince et sa cour accordèrent à Zorobabel 1a réédification du Temple

 

Dans le 2d appartement

 

En y passant, les Frères quittent le vert et prennent le rouge qui est la, véritable couleur écossaise. On y distingue cependant les grades par les rosettes qui sont au bas du cordon les unes sur les autres, savoir une bleue pour l'Architecte, une rouge poux le Grand Architecte, une verte pour le Chevalier de l'Épée et une noire pour le Chevalier de l'Aigle.

Les Frères ont une écharpe de soie couleur d'eau bordée d'une frange d'or et parsemée de tâtes de mort, d'ossements en sautoir, de chaînes triangulaires en or et au milieu traversée par une bande d'or représentant un pont sur lequel sont trois lettres L.D.P. Cette écharpe se passe autour du corps en ceinture de façon que les bouts pendent, garnis de franges d'or, sur le côté de la basque de l'habit. Cette écharpe se peut porter partout, excepté dans le premier appartement de cette loge.

Le Maître et les Officiers portent leur bijou au col et les Frères au bas de leur cordon en écharpe.

Le Maître a trois triangles par gradation l'un dans l'autre. Le Premier Surveillant pore l'équerre, le Deuxième Surveillant 1e niveau, tous les Officiers leurs bijoux tous renfermés dans un triple triangle.

Le bijou est celui des Architectes, mais sur le trophée il y a deux épées nues, 1a lame en sautoir et les poignées sur le niveau; tout doit être d'or ou doré.

 

Préparation du récipiendaire

 

Le récipiendaire doit être en rouge, gants, cordons, tablier écossais, les mains enchaînées dans des chaînes dont les chaînons sont des triangles dorés; il faut que ces chaînes soient assez longues pour qu'il ait les bras libres.

On lui apprend qu'il doit se nommer Zorobabel, qu'il doit se présenter d'un air triste et plaintif, qu'il doit se considérer comme captif. On doit lui ôter toutes armes, tous ornements, tous bijoux. On lui fait mettre son visage sur ses mains jusqu'à la porte de la tour où les Gardes le fouillent exactement.

 

Ouverture de la loge


Le Souverain: Mes Frères, aidez-moi à ouvrir la, loge de Chevalier de l'Epée. Les Généraux répètent. Le Souverain frappe 7 coups avec distance du 5e au 6e et les Généraux répètent. Souv.: Général Premier Surveillant, quel est le premier soin d'un Maçon?

ler Général: Souverain Maître, c'est de voir si la loge est couverte.

Souv.: Général Second Surveillant, voyez, etc. (Le Second va voir.) 2d Général: La loge est bien couverte.

ler Gén.: Souverain Maître, la loge est bien couverte.

Souv.: Quelle heure est-il?

ler Gén.: Les 70 années de la captivité.

Souv.: "Généraux, Princes et Chevaliers, il y a longtemps que j'ai résolu de mettre les captifs en liberté. Je suis pénétré de les voir gémir dans les fers, mais je ne puis les délivrer sans vous consulter sur un songe qui m'est apparu et qui exige une explication.

J'ai cru voir un lion rugissant prêt à se jeter sur moi pour me dévorer; son aspect m'a épouvanté et m'a fait fuir pour éviter sa fureur, mais à l'instant j'ai aperçu mes prédécesseurs qui servaient de marchepied à une gloire que les Maçons désignent sous le nom de Grand Architecte de l'Univers. Deux paroles m'ont arrêté; elles sortaient du centre de l'Etre lumineux et j'ai distingué qu'elles signifient de rendre la liberté aux Maçons, sinon que ma couronne passerait entre les mains des étrangers. Je demeurai confus et comme interdit et le songe disparut. Depuis ce moment ma tranquillité s'est évanouie. C'est à vous, Princes, de m'aider de vos avis pour délibérer sur ce que je dois faire."

Pendant ce discours, les Frères ont la tête baissée sur leurs mains, mais à la fin ils regardent le Premier Général et l'imitent. Celui-ci porte la main droite à son épée, la tire, la présente pointe en haut le bras tendu devant soi, baisse ensuite la pointe vers la terre pour donner l'acquiescement à la volonté du roi, relève ensuite la pointe en haut pour signifier "liberté" et reste alors dans cette position.

Souv.: "Que la captivité finisse! Généraux, Princes et Chevaliers, la loge des Chevaliers de l'Epée est ouverte."

Les Généraux répètent la même chose. Le Souverain et tous les Frères font des acclamations sans applaudissements.

 

Réception

 

Quand le récipiendaire est prêt, le Terrible le conduit à la porte de la tour, auprès des Gardes qui l'interrogent et auxquels il répond. (Le Terrible lui dicte ses réponses.)

Garde: Que demandez-vous?

Récipiendaire: Je demande s'il est possible de parler à votre Souverain.

Garde: Qui êtes-vous?

Récip.: Le premier d'entre mes égaux, Maçon par rang et captif par disgrâce.

Garde: Quel est votre nom?

Récip.: Zorobabel. Garde: Quel est votre âge?

Récip.: 70 ans.

Garde: Quel est le sujet qui vous amène ici?

Récip.: Les larmes et la misère de mes Frères.

Garde: Attendez, nous tâcherons de faire parvenir vos plaintes au Souverain.

L'un des Gardes frappe 7 coups à la porte de la tour en Chevalier de l'Épée. Le 2e Général 2e Surveillant frappe 7 coups sur le maillet du Premier Général Premier Surveillant, celui-ci sur celui du 2e et le Souverain ensuite.

2e Gén.: Un Garde frappe à la porte de la tour en Chevalier de l'Épée. 1er Gén.: Souverain Maître, un Garde, etc.

Souv.: Général Premier Surveillant, qu'on l'introduise. Gardez avec toutes les précautions ordinaires; dans le trouble où je suis il n'est point de petits avis à négliger.

Le 2e Surveillant va à la porte, frappe, ouvre, amène 1e Garde à l'occident qui, croisant les bras, s'incline et dit:

Garde: Le premier d'entre les égaux des Maçons, âgé de 70 ans, demande à paraître devant vous.

Souv.: Qu'il soit introduit dans 1a tour de notre palais; nous l'interrogerons. Le Garde fait une autre prosternation, s'en retourne, fait entrer 1e récipiendaire dans la tour, la referme et le Souverain lui demande:

Souv.: Quel sujet vous amène ici?

Récip.: Implorer la justice et 1a bonté du Souverain.

Souv.: Sur quoi?

Récip.: Demander grâce pour mes Frères qui sont en servitude depuis 70 ans.

Souv.: Quel est votre nom?

Récip.: Zorobabel, le premier d'entre mes égaux, Maçon par rang et captif par disgrâce.

Souv.: Quelle est la grâce que vous demandez?

Récip.: Que sous la faveur du Grand Architecte de l'Univers la justice du roi nous accorde la liberté et qu'il nous permette d'aller rebâtir le Temple de notre Souverain.

Souv.: Puisque d'aussi justes motifs vous conduisent ici, que la liberté de paraître devant nous à face découverte lui soit accordée. Aussitôt les Généraux vont ouvrir la porte de la tour et l'amènent à l'occident

et le font prosterner.

Souv.: Zorobabel, j'ai ressenti comme vous le poids de votre captivité; je suis prêt à vous en délivrer et de vous accorder la liberté sur l'instant si vous voulez me communiquer les secrets et les mystères de la Maçonnerie pour qui j'ai toujours eu la plus profonde vénération.

Récip.: Souverain Maître, lorsque Salomon nous en donna les premiers principes, il nous apprit que l'égalité devait être la lère colonne; elle ne règne point ici: votre rang, vos titres, votre supériorité et votre cour ne sont point compatibles avec le séjour où l'on s'instruit des mystères de mon Ordre. D'ailleurs vos masques extérieures me sont inconnues et les serments inviolables qui m'engagent et que je ne puis fausser m'empêchent de vous dévoiler de tels mystères; si ma liberté est à ce prix, je préfère la captivité.

Souv.: J'admire la fermeté de Zorobabel; il mérite la liberté par sa fermeté dans ses engagements. Les Frères y répondent tout de suite en baissant et relevant la pointe de leur

épée.

Souv.: Général F. 2e Surv., faites faire à Zorobabel les 70 tours de l'occident, midi, orient et septentrion, que je réduis à 15, pour que cette route lui fasse trouver la grâce que sa discrétion mérite. De retour, le 2e Surv. frappe 7 coups et le Premier Surv. dit:

ler Gén.: Que demandez-vous?

2e Gén.: Le voyage mystérieux de Zorobabel est fini.

ler Gén.: Souverain Maître, le voyage, etc.

Souv.: Je vous accorde, Zorobabel, la grâce que vous m'avez demandée; je consens que vous soyez mis en liberté. Le Souverain frappe 7 coups qui servent de signal aux Généraux pour ôter à

Zorobabel ses fers, ce qu'ils font, et le Souverain dit:

Souv.: Allez dans votre pays; je vous permets de rebâtir le Temple détruit par mes ancêtres; que vos trésors vous soient remis entre les mains avant le soleil couché. Soyez reconnu chef sur vos égaux; j'ordonnerai qu'on vous obéisse en tout lieu de votre passage. Qu'il vous soit donné toute aide et secours comme à moi-même; je n'exige de vous qu'un simple tribut de trois agneaux, cinq moutons et sept béliers que j'enverrai recevoir sous le portique du nouveau Temple; et si je le demande, c'est plutôt pour me ressouvenir de l'amitié que je vous jure que par reconnaissance. Approchez, cher ami. (Les Généraux le font approcher.)

Je vous arme de cette épée pour marque distinctive sur vos égaux; je suis persuadé que vous ne l'emploierez qu'à leur défense; en conséquence, je vous crée Chevalier de l'Epée.

(En disant ces derniers mots, il lui frappe de son épée sur l'épaule et l'embrasse; et donnant le tablier et le cordon vert qui passe de l'épaule gauche à la droite:)

Pour vous marquer mon estime, je vous décore d'un tablier et d'un cordon que j'ai adoptés à l'imitation des ouvriers de votre Temple, quoique ces marques ne soient accompagnées d'aucun mystère. Cependant je ne les accorde qu'aux Princes de ma cour par honneur; désormais vous pouvez jouir comme eux des mêmes avantages.

Présentement, je vous remets entre les mains de mon Premier Général qui vous donnera des guides pour vous conduire en sûreté auprès de vos Frères et au lieu où vous devez rebâtir le nouveau Temple.

Le Premier Général le fait rentrer dans la tour et 1'y laisse pendant que les Frères passent en silence dans le 2d appartement.

Dès qu'un Servant avertit le Terrible que tous sont entrés, celui-ci prend 1e récipiendaire, le mène par derrière la tenture à l'endroit où est le pont qui conduit au second appartement à l'entrée duquel i1 trouve des Gardes qui l'arrêtent, lui arrachent son cordon et son tablier vert, et veulent l'empêcher de passer; mais il les force, les met en fuite et arrive à la porte du 2d appartement. Le Terrible frappe 7 coups en Chevalier de l'Épée.

Les Frères dans ce second appartement ne sont plus de la cour de Cyrus. Dès qu'ils entendent frapper ils prennent à la ceinture du tablier une truelle qu'ils tiennent de la main gauche et leur épée de la droite.

Le tracé de la loge est couvert d'un drap rouge.

Le 2d Surveillant frappe 7 coups le premier.

2d Surv.: J'ai entendu frapper à la porte de la loge en Chevalier de l'Épée.

ler Surv.: Très Excellent Maître, on frappe, etc. T. Exc.: Très Puissant Frères Second Surveillant, voyez qui frappe. (Le 2d frappe et ouvre, disant:)

2d Surv.: Que demandez-vous?

Récip.: Je demande à revoir mes Frères, ces restes infortunés de la fraternité qui sont échappés de la captivité, afin de leur donner des nouvelles de ma délivrance de Babylone.

(Le 2d Surv. revient, frappe; le Premier lui répond et le 2d dit:)

2d Surv.: C'est un Frère captif de Babylone qui dit avoir été délivré et qui demande

à être réuni au sein de la fraternité.

1er Surv.: Très Excellent Maître, c'est un Frère, etc. T. Exc.: Mes Frères, la nouvelle de ce captif pourrait avoir son fondement. Les 70 années sont expirées, le jour de la réédification du Temple est arrivé: ne négligeons point un aussi précieux augure. Faites-lui demander son nom, de quel pays il est, son âge, pour éviter la surprise.

(Le 2d frappe, on lui répond; il ouvre et dit:)

2d Surv.: Quel est votre nom?

Récip.: Zorobabel.

2d Surv.: Où est votre pays?

Récip.: En deçà du fleuve Starbuzanaï, à l'occident de la Syrie.

2d Surv.: Quel est votre âge?

Récip.: 70 ans. (Le Second sure. referme la porte, frappe et dit au Premier Surv.:)

2d Surv.: Ce captif qui vient de Babylone se nomme Zorobabel; il est d'un lieu en deçà du fleuve Starbuzanaï, à l'occident de la Syrie, et il a 70 ans.

ler Surv.: Très Excellent Maître, ce captif, etc.

T. Exc.: Zorobabel, (le) nom du pays en deçà le fleuve Starbuzanaï, âgé de 70 ans; oui, mes Frères, la captivité cesse et notre sommeil finit. Ce captif fut justement le prince de la tribu souveraine qui doit relever notre Temple; qu'il soit admis parmi nous et soit reconnu pour guider et soutenir nos travaux.

(Le Second Surv. va frapper, ouvre, reçoit le captif et le conduit à l'occident.)

ler Surv.: Très Excellent Maître, voici Zorobabel qui désire être admis au sein de la fraternité.

T. Exc.: Zorobabel, faites-nous un récit succinct de votre délivrance.

Récip.: Cyrus, me permettant de paraître devant son trône, fut touché des misères de la fraternité. I1 m'arma de ce glaive pour la défense et le secours de mes Frères, et m'honora du titre de Frère à sa compagnie; ensuite, m'accordant la liberté, il confia mes jours à des sujets zélés qui m'ont aidé à triompher de nos ennemis au passage du fleuve Starbuzanaï, où cependant, malgré notre victoire, nous avons perdu les marques distinctives que nous avait données le roi, notre libérateur.

T. Exc.: Mon Frère, la perte que vous avez faite nous annonce que la justice de notre fraternité ne peut supporter les triomphes de la pompe et de la grandeur. Cyrus en vous décorant de ces honneurs n'était pas guidé par l'esprit d'égalité qui nous accompagne invariablement. Vous voyez par cette perte qu'il n'y a que les marques de ce prince qui ont disparu et que vous avez conservé celles de la véritable Maçonnerie.

Mais avant que je vous communique les secrets qui ont été réservés depuis votre captivité dans le reste de notre fraternité, nous exigeons de vous des assurances comme la durée de votre disgrâce n'a point affaibli en vous les sentiments et la parfaite connaissance des mystères de la Maçonnerie.

Récip.: Interrogez-moi, je suis prêt à répondre.

T. Exc.: Quel grade avez-vous dans la Maçonnerie?

Récip.: Celui de Grand Architecte.

T. Exc.: Donnez-moi le signe. Récip.: (I1 le donne.) T. Exc.: Donnez l'attouchement au Très Puissant Frère ler Surv.

Récip.: (I1 le donne.)

T. Exc.: Donnez-moi la parole.

Récip.: (I1 la donne.)

T. Exc.: Mes Frères Chevaliers, je crois que Zorobabel mérite d'être admis à notre nouveau mystère. (Les Frères répondent en levant et baissant la pointe de l'épée.)

T. Exc.: Très Puissant Frère Second Surv., faites avancer le Frère par 3 pas de Maître en avant et que le dernier le mette au pied du tribunal du Grand Architecte; qu'il vienne y prendre les engagements que nous requérons.

(On le place comme aux précédents.)

 

Obligation

 

"Oui, je promets, sous les mêmes obligations que j'ai prêtées dans les différents grades de la. Maçonnerie, de ne jamais révéler les secrets des Chevaliers de l'Épée ou `laçons Libres à aucun d'un grade inférieur ou profane sous les peines de rester dans la captivité la plus dure; que mes fers ne puissent jamais se briser, que mon corps soit exposé à la merci des bêtes féroces, que mes sens soient privés de l'odorat et de Poule, et que la foudre en tombant en éclat me réduise en poudre, pour servir d'exemple à tous les indiscrets. Ainsi soit-il."

 

Le Maître le relève et dit, remettant son épée dans le fourreau, ce que les Frères imitent:

T. Exc.: Mon Frère, la destruction du Temple ayant assujetti les membres de la Maçonnerie à des disgrâces si rigoureuses que nous avons craint que leur captivité ou leur dissipation n'ait aidé à les corrompre dans la fidélité à leurs engagements, c'est ce qui nous contraint, en attendant l'instant de la réédification, de nous tenir éloignés dans un lieu secret et particulier où nous conservons fidèlement quelques débris de l'ancien monument. Nous n'introduisons que ceux que nous connaissons pour vrais et légitimes Maçons, non seulement par signe, attouchement et parole, mais encore par leurs actions et leurs mœurs. Nous leur communiquons alors nos nouveaux secrets avec plaisir, mais nous exigeons qu'ils apportent avec eux pour gages quelques monuments de l'ancien Temple; ceux que Cyrus vous a remis nous suffisent. (Pendant cette dernière partie on découvre le tableau.)

T. Exc.: Très Puissant Premier Surv., faites faire au récipiendaire 3 pas de Maître en arrière pour lui apprendre que nous devons tenir pour certain que la parfaite résignation est la vertu favorite des Maçons.

(Par ces pas il va. à l'occident et le Maître dit:)

Mon Frère, le motif de nos travaux est la réédification du Temple du Grand Architecte de l'Univers; ce sublime ouvrage était réservé à Zorobabel. Les engagements que vous venez de prendre avec nous sous ce titre en ont produit l'exécution. Son éclat et la grandeur dans laquelle il paraît à vos yeux vous prouvent qu'il n'en rien diminué. I1 ne reste plus qu'à le conserver par l'épée que Cyrus vous a donnée pour sa défense; vous y contribuerez dorénavant. Venez donc participer à nos secrets.

Mon Frère, c'est de porter la main droite sur l'épaule gauche et de la descendre diagonalement jusqu'au côté droit en se coupant le corps; le second, qui en e la réponse, est de porter la main droite sur la hanche gauche en se traversant le ventre jusqu'à la hanche droite.

L'attouchement est de porter la main droite à l'épée pour la tirer comme si on voulait combattre; ensuite, faire un mouvement en voltant le corps, le pied droit derrière et levant la. main gauche en faisant semblant de repousser son ennemi, de sorte que les deux Frères dans cette position rencontrent les mains gauches l'une entrelaçant dans l'autre, et à l'instant s'embrassent.

La parole est Judas et Benjamin.

Le mot de passe est Libertas qui dérive des Maçons Libres.

Répétez maintenant ces signes, attouchements et paroles avec tous les Frères Chevaliers de notre loge; ensuite, vous viendrez me le rendre.

(I1 le fait et revient.)

T. Exc.: Mon Frère, par votre délivrance le roi Cyrus vous a créé Chevalier de l'Épée et moi je vous crée Chevalier Maçon. Voici une truelle qui sera le symbole perpétuel de votre dignité, c'est-à-dire que vous travaillerez désormais une truelle à la main et une épée de l'autre si jamais le Temple vient à se détruire, car c'est ainsi que nous avons rebâti celui-ci.

(En lui mettant l'écharpe:)

Cette écharpe doit vous accompagner dans toutes les loges et vous est une marque de la vraie chevalerie que vous avez acquise au fleuve de Starbuzanaï par la victoire remportée sur ceux qui s'opposaient à votre passage.

(I1 lui donne la rosette verte:)

Comme nous n'admettons dans nos cérémonies aucune des marques dont Cyrus vous a décoré, nous voulons cependant bien en conserver quelque mémoire par une rosette de la couleur qu'il avait choisie et que nous mettons sous les rosettes des autres grades (mises au bas du cordon écossais auquel est attaché le bijou).

(On lui donne le bijou:)

Ce bijou, par l'addition des épées en sautoir, vous annonce le trophée de notre Maçonnerie et qu'on n'en doit faire usage que pour elle, c'est-à-dire pour l'équité.

(On lui donne les gants.)

Nous allons procéder à votre proclamation. Mes chers Frères Chevaliers Maçons, consentez-vous que Zorobabel règne désormais sur les travaux de la Maçonnerie?

(Ils y consentent en baissant et relevant la pointe de leurs épées. En le plaçant à la chaise qui lui est destinée:)

T. Exc.: Passez, mon Frère, au tribunal des souverains de notre ouvrage. Vous servirez de pierre angulaire à l'édifice et vous devez régner sur les ouvriers comme Salomon, Hiram et Moabon y ont régné et commandé sur eux.

Dès qu'il est en place, les Frères remettent leur épée, frappent dans leurs mains 3 fois et crient 3 fois Zorobabel.

 

Instruction

 

Demande du Maître: Comment vous a-t-on fait parvenir à ce haut et éminent grade?

Réponse: J'y suis parvenu par l'humilité, la patience et de fréquentes sollicitations

D. A    qui vous adressâtes-vous?

R. Au grand Roi.

D. Quel est votre nom?

R. Zorobabel.

D. Votre pays?

R. La Judée, où je suis issu de parents nobles de 1a tribu de Juda.

D. Quel art professez-vous?

R. La Maçonnerie.

D. Quel édifice bâtissez-vous?

R. Des temples et des tabernacles.

D. Où les construisez-vous?

R. Faute de terrain, nous les élevons dans nos cœurs.

D. Quel est le nom du Chevalier Maçon?

R. Celui d'un Maçon Très Libre.

D. Pourquoi Très Libres?

R. Parce que les Maçons qui furent choisis par Salomon pour travailler à son Temple furent déclarés libres et exempts de tout impôt pour eux et leurs descendants de mâle en mâle; ils eurent en outre le privilège de porter des armes et lors de la destruction du Temple par Nabuchodonosor, les Maçons furent menés en captivité avec le peuple juif, mais la bonté du roi les remit dans leur ancien droit pour bâtir un 2e Temple sous Zorobabel. C'est depuis cette époque qu'ils portent le nom de Très Libres.

D. pourquoi Cyrus les remit-il en liberté? . Pour retourner en Judée, leur pays.

D. L'ancien Temple était-il beau?

R. C'était la première merveille du monde en richesse et en grandeur, car son parvis pouvait contenir 200.000 personnes.

D. Oui lui avait donné le modèle?

R. Le Grand Architecte de l'Univers.

D. A qui le donna-t-il?

R. Au roi David.

D. Le fit-il exécuter?

?. Cet édifice était réservé à Salomon.

D. De cruel caractère était Salomon?

R. Le plus sage de son temps, ayant 1a. connaissance de toutes les sciences et la dos de prophétie.

U. Qui fut 1e principal architecte qui conduisit un si grand  édifice?

R. Dieu fut le premier, Salomon le 2e et Adoniram le 3e.

D. Qui était cet Adoniram?

R. Tyrien de nation, son père s'appelait (Abda?) et sa mère était de 1a tribu de Nechtali .

D. Qui a posé la première pierre du Temple?

R. Salomon.

0. De quoi était cette pierre?

R. D'agate, d'un pied carré.

D. A quelle heure fut-elle posée?

R. avant le soleil levé.

D. Pourquoi?

R. Pour marquer la vigilance que nous devons avoir en toutes nos oeuvres.

D. Quel ciment y employa-t-on?

Un ciment  mystique composé de lait, d'huile de vin et de farine.

D. Quel est le sens mystique de ce ciment?

R. Pour composer le premier homme l'Etre suprême employa la douceur, 1a sagesse, 1a force et la bonté.

D. Où fut posée cette pierre?

R. Au milieu de 1a chambre destinée au sanctuaire.

D.Combien l'ancien Temple avait-il de portes?

Trois: l’une à l'orient, ,une au midi et l’autre à l'occident.

0. Qui fut cause de la destruction du Temple?

R. Les vices des Israélites  et l'impiété des rois qui le détruisirent et 1es asservirent sous le règne de Nabuchodonosor.

D. Combien de temps dura le siège?

R. Dix-huit mois.

D. Combien de temps dura 1e Temple ?

R. 470 ans, 6 mois et 10 jours.

D. Sous quel roi d'Israël fut-il détruit?

R. Sous le règne de Sédécias, dernier de la race de David.

D. Où mourut Sédécias?

R. A Babylone, en captivité.

D. Que nous représente Jérusalem prise par 27 endroits différents?

R. Cela nous représente qu'une loge 1a mieux couverte peut être surprise, à moins qu'elle ne soit bien gardée par des Frères Terribles sur la vigilance desquels on puisse compter en toute sûreté.

D. Que signifient la compassion et le bon traitement que les Assyriens firent au peuple de Judée?

R. L'excellence de l'Ordre des Frères Maçons qui est estimé des grands et petits e t qui est en vénération parmi ceux qui ont la connaissance de leurs mystères.

D. Pourquoi les Assyriens ne firent-ils captifs que les grands de marque et 1aissèrent-ils 1e bas peuple errant dans les ruines de la triste Sion?

R. Pour nous apprendre que l'Ordre des F (rères) ", M(açons) est le partage de l' honnête homme et plus particulièrement de celui qui est zélé, mais qu'on doit éviter d'initier dans nos mystères le profane vulgaire qui se plait à vivre dans l' ignorance.

D. Que nous enseigne la résistance que les Maçons Libres firent lorsque les Assyriens vinrent attaquer le dehors du Temple?

R. Les soins, la vigilance que tout bon Frère doit apporter pour couvrir la loge, et en défendre les approches aux profanes, même au péril de sa vie.

D. Pourquoi ceux-là cédèrent-ils aux Assyriens?

R. Les Maçons Libres étaient inférieurs en nombre; ils furent obligés de céder à la force, ce qui nous donne à connaître que si un Maçon n'est point circonspect sur ce qui concerne les secrets de l'Ordre, il peut vitre surpris par de faux Frères qui le mettraient dans le cas de céder à 1eurs faux raisonnements. De là il suit que tout zélé Maçon, dans quelque grade qu' il soit parvenu, doit se bien conduire afin de ne point être surpris par 1a vanité e t le mensonge.

D. Que représentent la destruction du Temple et 1e peuple captif?

R. La division et la. discorde qui naissent dans une loge lorsqu'elle ne s'attache pas au travail avec régularité, laquelle tôt ou tard doit se diviser et se diviser par 1a dispersion de ses membres.

D. Que signifient la colonne Booz brisée , le chandelier à 7 branches enlevé?

R. Le mal énorme qu'un Frère commet lorsqu'il transgresse son serment et qu'il révèle quelqu'un de nos mystères; il brise  par 1à la colonne dont i1 est i1 est l’emblème et  (qu')il se rend indigne de voir la brillante lumière figurée par le chandelier à 7 branches.

D. Que signifie ce ( faux?) sacrificateur qui répond de l'arche qu'on lui a donnée en garde sous peine de la vie?

R. Qu'un vrai Maçon répond des secrets qu' on lui confiés sous peine de mort suivant  son obligation.

D. Pourquoi le nombre de 81 est-il tant renommé et sacré parmi les Maçons?

R. Parce que ce nombre exprime la triple essence de la Divinité marquée par ce triple triangle et par le carré de neuf et le nombre de trois.

D. Pourquoi les chaînes des Maçons étaient-elles triangulaires?

R. Les Assyriens ayant appris que le triangle étai. pour eux l'emblème du nom de l'Eternel, ils les firent construire de cette façon pour faire plus de peine aux captifs.

D. Pourquoi les chaînes de Sédécias étaient-elles d'or?

R. Pour nous apprendre que les richesses sont le plus souvent 1e plus grand ennemi de l'homme.

D. Pour quoi était-il défendu aux Maçons Libres de travailler aux édifices profanes?

R. Pour nous apprendre à ne point travailler ni fréquenter de loges irrégulières, à être fidèles observateurs des lois maçonniques, sous peine de perdre le titre de Maçons Libres.

D. Quelle fut 1a principale cause qui fit souhaiter aux Hébreux de sortir de 1a captivité?

R. Le désir de rebâtir le Temple de Salomon pour y adorer l'Éternel; ce qui nous représente les désirs que tout bon Maçon doit avoir qu'il se forme souvent de juste(s) et parfaite(s) loge(s) en (?) 1a gloire du Grand Architecte de l'Univers où elle soit de plus en plus manifestée par de nouveaux temples dressés et élevés dans nos cœurs.

D. Quelles étaient les dimensions que Cyrus donna pour la construction du nouveau Temple?

R. 120 coudées de profondeur, 60 de hauteur e t 60 de largeur.

D. D'où vient que Cyrus ordonna pour la construction du Temple qu'on tirât 1es bois des forêts du Liban et les pierres des carrières de Tyr?

R. Pour nous marquer que le premier Temple ayant été bâti avec ces matériaux, il fallait que 1e second fût bâti avec 1es mêmes et que rien ne doit varier; ce qui signifie que la nouvelle Maçonnerie est continue jusqu'à nous, qu'elle doit être toujours la même, qu'elle est aujourd'hui telle qu'elle était le jour de 1a fondation du Temple de Salomon.

D. Pourquoi Zorobabel était-il prosterné au pied du trône de Cyrus?

R. Pour marquer l'excellence et le sublime de l'0rdre considéré dans ses mystères et dans les différents grades qui le composent et qu'on ne peut obtenir que par l'humilité et la prière.

D. Pourquoi priait-on pour 1a conservation du roi de Babylone après la reconstruction du Temple?

R. Pour nous apprendre à nous intéresser avec cœur et ferveur pour ceux qui considèrent l'Ordre en général.

D. Expliquez-moi le nom des principaux architectes qui eurent  la direction du nouveau Temple?

R. Bibot. (1)

D. Que signifie le compas?

R. Pour régler ses actions et veiller sur celles de nos Frères.

D. Que représente la pâque que les Juifs célébrèrent avant leur départ?

R. Nos repas qui doivent être aussi sain(t)s que c'était la pâque des Hébreux.

D. Que représente 1a ville de Jérusalem ruinée et plongée dans la tristesse?

R. L'état où se trouve une loge irrégulière où la cabale et l'inséras ont plus de part que le bien général de 1a société.

D. Que signifient les 3 mois, 5 jours de marche et l'arrivée à 3 heures après midi?

R. L'intervalle qu'il faut laisser entre les grades.

D. Que signifient les 7 jours de repos avant que de commencer le nouveau Temple?

R. Qu'une juste et parfaite loge ne doit rien entreprendre qu'avec connaissance de cause et que le nombre de Frères soit compétent.

D. Que signifient les ouvriers payés par bandes, les uns à la colonne J, les autres à la colonne B et les autres à la lettre G?

R. Les différents grades de la Maçonnerie.

D. Que signifie l'épée que les ouvriers portent en travaillant?

R. Que tout bon Maçon doit s'armer du silence et du secret pour cacher nos mystères aux profanes.

D. Pourquoi y a-t-il 70 lumières dans votre loge?

R. In mémoire des 70 ans de la captivité de Babylone.

 

Cloture de la loge

 

Le T. Exc. frappe 7 coups, autant, 1e ler  Surv. et  autant le Second; ensuite le T. 

Exc . demande :

T. Ex..: Frère Premier Surv., quelle heure est-il?

1er Surv. : L' instant de 1a réédification.

T. Exc.: Mes Frères, puisque nous sommes assez heureux pour avoir rebâti dans sa splendeur le Temple, conservons les marques par notre secret sur la réédification; il est temps de nous reposer.

La loge des Chevaliers Maçons est fermée.

On frappe 3 fois 3 coups dans les mains et on crie 3 fois Zorobabel.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Thomas Dalet - dans Histoire du REAA
commenter cet article

commentaires

Sebben Patrice 21/07/2010 10:25


Je cherche une représentation des deux tableaux de loge dont celui avec "le songe de Cyrus"
Si vous pouviez m'envoyer par mail les deux images de ces tableaux
Merci d'avance
:.


Philippe 24/08/2009 23:00

De quelle année date ce document ?

Présentation

  • : Loge de Recherche Laurence Dermott
  • Loge de Recherche Laurence Dermott
  • Contact

Blason de la RL Laurence Dermott

Loge-Dermott.gif

        729 ARTICLES

                    603    ABONNES 

Recherche

St Patrick blessing

God save the Ireland

           

Michaël Collins