Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2009 5 07 /08 /août /2009 08:50

Rite Primitif- Paris 1721

  • " Il existe à l'Orient de Paris un chapitre Métropolitain du Rite Primitif dont les travaux remontent au 21 mars 1721 et confirmé le 29 novembre 1787. Composé de 7 chapitres fondateurs... Il est à noter que les Frères de ce Rite Primitif sont des Chevaliers.
  • Il semble que trois " Rites Primitifs " se chevauchent:

Le Rite Primitif de 1721 (Hauts Grades) de Paris.
Le Rite Primitif et Originel de Swedenborg.
Le Rite Primitif de Narbonne de 1759 introduit par le Vicomte de Chefdebien d' Aigrefeuille. Rite ramené de Prague.


Le Rite Primitif et Originel de Swedenborg
.

  •  Pas de date pour la création. SWEDENBORG crée un système de dix grades divisés en trois sections:
  • Première section maçonnique, apprenti, compagnon, maître-élu.
  • Seconde section illuministe, appelée aussi section des Cohen, Apprenti Cohen, Compagnon Cohen, Maître Cohen.
  • Troisième section active ou section des Rose + Croix, Apprenti Rose + Croix, Chevalier Rose + Croix Commandeur, Rose +Croix Illuminé ou Kadosch.
  • Cette création est controversée pour les origines de la Maçonnerie de Memphis. Il s'agit d'un Ordre IIluministe. Le système est ensuite remanié et réduit à trois degrés ( un pour chaque section) par le Marquis de Thomé, en 1783, et intitulé précisément " Rite de Swedenborg ".
  • Le Rite est réorganisé aux Etats-Unis et au Canada par le Frère Beswich. Les chartes sont remises le 1er octobre 1875 en Angleterre. Frosini dit que le Rite Ancien et Primitif comprend deux branches: - La branche Orientale de Memphis et La branche Occidentale ou de Swedenborg.

Le Rite Primitif de Narbonne ( 1759 ).


Rite ramené de Prague par le Vicomte de Chefdebien d' Aigrefeuille.
C'est son fils, membre de l' Ordre des Frères Africains (lire " Egyptien "), le Marquis François Chefdebien d'Armissan, Chevalier de Malte, qui se fit propagandiste actif du Rite Primitif de Narbonne, avec la Loge Mère les Philadelphes de Narbonne 1779. C'est de cette Loge Mère que vient l'appellation de " Rite Primitif des Philadelphes". Il comporte trois classes de 10 degrés d'instruction, en réalité plusieurs de ces degrés sont une collection de grades:

1ère classe: les trois grades bleus.
2° classe: (Subdivisée en 3)

  • Maître Parfait, Elu et Architecte.
  • Sublime Ecossais.
  • Chevalier de l'épée, Chevalier de l'Orient et Prince de Jérusalem.

En fait ces 2 classes ne sont qu'une introduction à la troisième qui contient la véritable essence du Rite. Cette dernière classe comprend 4 chapitres de Rose+Croix:

1er Chapitre symbolique: étude poussée sur le symbolisme de la fraternité secrète.
2° Chapitre historique: étude de l'histoire de la Tradition et sa transmission d'école en école.
3° Chapitre philosophique: étude de la science maçonnique.
4° Chapitre dit de Fraternité Rose + Croix de Grand Rosaire: exclusivement dédié à l'occultisme avec pour but la réintégration spirituelle de l'homme.


Notre Rite reste fidèle, aux Rites constitutifs, de Memphis et Misraïm bien sûr, mais surtout aux apports pour la construction de la pyramide dans les courants hermétiques, qui se laissent deviner sous l 'histoire confuse de la Maçonnerie " égyptienne " dans le cadre de Memphis. Rite Primitif qui déjà annonce les Philadelphes de Narbonne qui n'est pas sans rapport avec le célèbre Rite des Philalèthes. Tous ces Rites sont les constitutifs de Memphis. Rien dans nos écrits ne parle des sources historiques de Misraïm. On s'aperçoit qu'il y a très peu de choses et de peu de valeur.

Pour Misraïm on peut parler, peut-être, du Rite Adonhiramite, Bédarride y aurait été initié en 1771. Alors que ce Rite invention du Baron Tschoudy est publié en 1787. il s'agit peut-être des Illuminés d'Avignon du bénédictin Dom Pernéty. Le seul apport se trouve en 1817 avec l'alliance des Carbonari qui opèrent à Rome, Pérouse, Fermo, Ferrare et Bologne. Ils sont redoutables aussi bien par leur nombre que par leur audace et leur tendance à l'assassinat politique.


Le Rite des Philalèthes.

  • Constitué en 1773, à la Loge parisienne "Les Amis Réunis". Premier Grand Maître Le Marquis Savalette de Langes.
  • Douze grades regroupés en deux séries:
  • 1ère série ou Maçonnerie mineure:avec les 3 grades bleus, suivi d'Elu (4°), Ecossais (5°) et d'un grade chevaleresque, Chevalier d'Orient (6°).
    2ème série ou Haute Maçonnerie: Rose + Croix (7°), Chevalier du Temple (8°), Philosophe Inconnu (9°): grade hérité de l'Etoile Flamboyante de Tschoudy dont étaient membres les premiers Philalèthes, Sublime Philosophe (100), Initié (11°) et enfin Philalèthes (c'est à dire: "Ami de la Vérité") (12°).
  • Les quatre dernières classes forment le Conseil de l'Echarpe Blanche.
    Ses membres sont des spécialistes de l' Hermétisme et des Sciences Occultes. Ils se donnent pour objectif de recueillir dans les principaux rituels maçonniques les traces des sciences secrètes afin de mettre celles-ci en action.
  • Ils pratiquent ainsi l'Alchimie et la Théurgie et entrent en contact avec de nombreux Ordres Hermétiques à caractère non maçonnique.
  • Ils héritent des archives des Chevaliers Elus-Cohen de Martinès de Pasqually.
  • Ils organisent à Paris en 1784 le fameux Convent des dix problèmes jugés fondamentaux, du 13 novembre au 26 mai 1785.
      • § 1ère. classe: Les trois degrés bleus.
      • § 2ème classe: Maître Parfait, Parfait Elu et Petit Architecte.
      • § 3ème classe: Parfait Initié d'Egypte. Chevalier du Soleil.

Etoile Flamboyante ou Ordre des Philosophes Inconnus.

  • On retrouve trace du Rite dans le " Système philosophique des Anciens Mages égyptiens revoilé par les prêtres hébreux sous l'emblème maçonnique " vers 1750 .Instauré par le Baron Tschoudy -1724-1769.
  • Charles Geille -Chef à vie. Lachaux -Grand Maître du Temple du Soleil. 1773.
  • Le rituel est inspiré des écrits de Michel Sendivogius 1566-1646 dit le Cosmopolite.
  • Organisé en 7 degrés:  
  • Ce Rite est réellement alchimique. Son catéchisme est une description du Grand Oeuvre avec en parallèle l'explication alchimique des principaux symboles maçonniques.
  • Le 7éme degré a influencé l'élaboration du 28éme degré du Rite Ecossais Ancien et Accepté. Mais aussi le 51ème grade de Misraïm.
  • Ce Rite est le premier repère historique aux prémices de l'élaboration du Rite Misraïmique.
  • Les Frères Bédarride dénatureront le sens de l'enseignement hermétique primitif .
  • Notons enfin que de nombreux membres de l'étoile flamboyante participèrent à la fondation du Rite des Philalèthes.

Rite Ecossais Philosophique.

  • Institué à Paris en 1776 par l'hermétiste Boileau, élève de Pernéty.
  • Loge " Le Contrat Social " puis " Saint Lazare ".
  • En 12 grades:
  • 1er à 3°: Chevalier de l'Aigle Noir ou Rose + Croix d'Hérédom de la Tour. (Divisé en 3 parties).
  • 4°: Chevalier du Phénix.
  • 5°: Chevalier du Soleil.
  • 6°: Chevalier de l'Iris.
  • 7°: Vrai Maçon.
  • 8°: Chevalier des Argonautes.
  • 9°: Chevalier de la Toison d'Or.
  • 10°: Grand Inspecteur Parfait Initié.
  • 11°: Grand Inspecteur Parfait Initié.
  • 12°: Sublime Maître de l'Anneau Lumineux.

Rite de Misraïm - Venise, 1788.

  • Un groupe de Sociniens (secte protestante anti-trinitaire) demande une patente de constitution à Cagliostro, alors de passage à Trente.
  • Ne souhaitant pas pratiquer la rituélie magico-kabbalistique de ce dernier, ils choisissent de travailler au Rite Templier. Cagliostro leur transmet donc la Lumière Maçonnique: les trois premiers grades de la Maçonnerie anglaise et les grades supérieurs de la Maçonnerie allemande, très marquée par la tradition Templière.
  • Le nom de Misraïm - en hébreu ancien : "les Egyptiens" - est donc le seul rappel de ce Rite Egyptien qui leur transmit la personnalité obédientielle.
  • Misraïm va essaimer rapidement à Milan, Gênes, Naples, et sera introduit en France par Michel Bédarride, qui avait reçu en 1810, à Naples, les pouvoirs magistraux du Frère De Lassalle.
  • De 1810 à 1813, les trois frères Bédarride développent avec succès le Rite en France, et cela quasiment sous la protection du Rite Ecossais.
  • Le Rite de Misraïm compte, en effet, des noms maçonniques illustres à sa tête : le Comte Muraire, Souverain Grand Commandeur du Rite Ecossais Ancien Accepté, le Duc Decazes, le Duc de Saxe-Weimar, le Duc de Leicester, le Lieutenant Général Baron Teste, etc...
  • Rapidement, sous la Terreur Blanche, c'est Misraïm qui transmet leur nécessaire maîtrise aux Carbonari.
  • Violemment anticlérical et anti royaliste, le Rite groupe alors une cinquantaine de Loges à travers le pays.
  • La police de la Restauration obtient sa dissolution.
  • Clandestin pendant dix-huit années, restauré en 1838, dissous à nouveau en 1841, il sort de la clandestinité en 1848.
  • Dès lors, il s'achemine vers la fusion, en 1881, avec le Rite de Memphis, sous l'impulsion de Giuseppe GARIBALDI.

Rite de Memphis

  • La plupart des membres de la mission d'Egypte qui accompagnèrent Bonaparte étaient Maçons de très anciens Rites Initiatiques : Philalètes, Frères Africains, Rite Hermétique, Philadelphes, Rite Primitif, sans omettre le Grand Orient de France.
  • C'est la découverte, au Caire d'une survivance gnostico-hermétique qui va conduire ces Frères à renoncer à la filiation reçue jadis par la Grande Loge de Londres.
  • Ainsi, sous la direction de Samuel Honis et de Marconis de Nègre, naît a Montauban, en 1815, un nouveau courant Maçonnique ne devant rien à l'Angleterre : le Rite de Memphis.
  • Si, très rapidement, le Rite de Misraïm rassemble les Jacobins nostalgiques de la République avec les Carbonari, c'est au sein du Rite de Memphis que se regroupent les demi-soldes de l'ex-Grande Armée et les Bonapartistes demeurés fidèles a l'Aigle. Notons du reste que les deux Rites ont en 1816 le même Grand-Maitre Général, prémices de la fusion future.
  • Mais le GODF alors majoritairement monarchiste, obtient la dissolution de Memphis.
  • En 1826 cependant, le Rite reprend ses travaux sous l'Obédience du même Grand Orient.
  • Dissous comme Misraïm en 1841, Memphis entre, lui aussi dans la clandestinité.
  • Il ne réapparaît qu'avec la République, en 1848.
  • Dissous de nouveau en 1850, en réveillé en 1853, Memphis est reconnu par le Grand Orient de France en 1862.
  • Comportant alors de très nombreuses Loges à l'étranger, Il compte des personnalités telles que Louis Blanc et Garibaldi qui, dix-neuf années plus tard, sera l'artisan de l'unification de Memphis et de Misraïm.

Rite de Memphis-Misraïm

  • Jusqu'en 1881, les Rites de Memphis et Misraïm cheminent parallèlement et de concert, dans un même climat particulier.
  • Or, les deux Rites commencent à rassembler sous la double appartenance des Maçons du Grand Orient de France et du Rite Ecossais Ancien et Accepté qu'intéressent l'Esoterisme de la Symbolique Maçonnique, la Gnose, la Kabbale, voire L'Hermétisme.
  • En effet, outre leurs dépôts égyptiens, Misraïm et Memphis sont toujours les héritiers et les conservateurs des vieilles Traditions Initiatiques du XVIIIème siècle : Philalètes, Philadelphes, Rite Hermétique, Rite Primitif.
  • Misraïm compte 90 Grades divers, et Memphis, 95.
  • LorsqueGaribaldi est désigné comme Grand Maître général pour chacune des Obédiences, une fusion de fait s'accomplit et rend possible l'établissement d'une échelle commune des grades.
  • Aujourd'hui, après les trois premiers degrés de la Maçonnerie Universelle, les particularités de Memphis-misraïm s'affirment dans les Ateliers supérieurs qui pratiquent obligatoirement les :
    •  
      • 4ème Degré ( Maître Secret )
      • 9ème Degré ( Maître Elu des Neufs ),
      • 13ème Degré ( Royal Arche ),
      • 14ème Degré ( Grand Elu de la Voûte Sacrée ),
      • 18ème Degré (Chevalier Rose + Croix ),
      • 20ème Degré ( Chevalier du Temple ), Le 20ème Degré transmet l'initiation de la Stricte Observance Templière et des Chevaliers Bienfaisants de la Cité Sainte de Jean-Baptiste Willermoz.
      • 28ème Degré ( Chevalier du Soleil ),
      • 30ème Degré ( Chevalier Kadosh ),
      • 32ème Degré ( Prince du Royal Secret )
      • 33ème Degré ( Souverain Grand Inspecteur Général ).
      • Les 66ème, 90ème et 95ème Degrés sont conférés à des Maçons particulièrement intéressés par l'Hermétisme, suivant leur valeur et leurs connaissances, ainsi que leur fidélité au Rite.
      • Le 95ème Degré leur confère le droit de siéger au Erreur! Source du renvoi introuvable, en qualité de Grand Conservateur du Rite.
  • Les Loges de Memphis-Misraïm travaillent au Rite Egyptien et sur leurs autels elles joignent au traditionnel emplacement de l'équerre et du compas, la règle symbole du Grand Architecte de l'Univers et de la loi Divine.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Malgwyn 08/08/2009 10:33

Grand College of Rites (USA) did a "Collectanea" issue on the Swedenborgian "Rite.. I've only seen 3 degrees (Enlightened, Sublime, & Perfect Phremasons), which were given to Master Masons. The "Cohen" and other additions seem misapplied. I have a date for it's creation, 1859. It was never popular, and within twenty years the last claimants were only found in Canada, from where John Yarker applied for a charter.

Présentation

  • : Loge de Recherche Laurence Dermott
  • Loge de Recherche Laurence Dermott
  • Contact

Blason de la RL Laurence Dermott

Loge-Dermott.gif

        727 ARTICLES

                       537 ABONNES 

Recherche

St Patrick blessing

 

 irish-flag-cd51f

May St. Patrick guard you wherever you go,

and guide you in whatever you do,

and may his loving protection

be a blessing to you always.

God save the Ireland

           

Michaël Collins

Danny Boy