Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 09:54

Question : Quelle sorte d'homme êtes-vous ?

Réponse : Je suis un maçon.

Q : Comment le saurai-je ?

R : Par les signes, conventions et points de mon entrée.

Q : Où avez-vous été entré ?

R : Dans une loge complète et parfaite.

Q : Qu'est-ce qui fait une loge complète et parfaite ?

R : Trois maîtres, 3 compagnons hommes du métier et 3 apprentis entrés.

Q : Comment se tient votre loge ?

R : Est et ouest, comme le temple de Jérusalem.

Q : Où se tient le maître ?

R : Dans une chaire d'os au milieu d'un pavé d'équerre rectangulaire

Q : Pourquoi se tient-il là ?

R : Pour observer le lever du soleil et voir le moment de mettre ses hommes au travail.

Q : Quelle est la hauteur de votre loge

R : Aussi haut que les étoiles, des pouces et des pieds innombrables.

Q : Où gardez-vous la clé de la loge ?

R : Dans une boîte d'os, à un pied et demi de la porte de la loge.

Q : Quelle distance y a-t-il du cable à l'ancre ?

R : Autant que de la langue au coeur.

Q : Dans quel sens souffle le vent ?

R : Est et ouest, et du sud.


Le signe commun consiste à se frotter la bouche de la main droite, puis à faire passer celle-ci transversalement devant la gorge, et à la poser sur le sein gauche. Le signe de maître est : colonne vertébrale, le mot matchpin. Le signe de compagnon homme du métier est : jointures et tendons, le mot Jachquin (6). Le signe de l'apprenti entré est : tendons, le mot Boaz, ou : c'est creux  Pour le maître, pressez la colonne vertébrale, mettez votre genou entre les siens, et dites Matchpin. Pour le compagnon homme du métier, pressez les jointures et les tendons et dites Jachquin ( Pour l'apprenti entré, pressez les tendons et dites Boaz ou : c'est creux  Dans l'obscurité pour savoir s'il y a un maçon à l'entour, dites : «le jour a été fait pour voir, et la nuit pour entendre» Si vous êtes parmi les frères, et s'ils boivent à votre santé, retournez votre verre de haut en bas ; si après l'avoir fait deux ou trois fois vous les entendez dire : «buvez, et je me porterai garant de vous, c'est qu'ils paieront votre écot. Ou encore, si vous dites «le squire est maigre», ou si vous lancez à l'un d'eux un bourre-pipe en disant : «changez moi ce liard» (ils paieront votre écot. Pour envoyer chercher un frère les signes sont les suivants (10). Si vous dites : «La loge n'est pas tuilée», cela revient à dire qu'il y a dans la compagnie quelqu'un que vous soupçonnez d'être un frère (sic). Pour faire descendre un homme d'un échaffaudage, ou de n'importe où, joignez les talons en écartant les bouts des pieds et regardez en l'air, puis, avec la main ou avec une canne, faites un angle droit. Ce geste et tous les autres doivent être faits d'un air très détaché.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Thomas Dalet - dans old charges
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Loge de Recherche Laurence Dermott
  • Loge de Recherche Laurence Dermott
  • Contact

Blason de la RL Laurence Dermott

Loge-Dermott.gif

        729 ARTICLES

                    603    ABONNES 

Recherche

St Patrick blessing

God save the Ireland

           

Michaël Collins